Suivez-nous

Cybersécurité

La France au coeur d’une vague de cyberattaques de propagande

Les paroles du Président de la République résonnent encore. Pour le moment, ces cyberattaques ne semblent pas dangereuses…

Il y a

  

le

 
cyberattaques
© Philipp Katzenberger / Unsplash

La cybersécurité est un problème plus préoccupant que jamais il ne l’a été auparavant. À la fin de l’été 2020, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) donnait déjà l’alerte en expliquant qu’au mois de septembre le nombre de cyberattaques était deux fois plus important qu’au cours de toute l’année 2019. La pandémie de COVID-19 n’est pas innocente dans cette fulgurante ascension. En effet, les hackers ont compris que les hôpitaux et autres établissements de santé sont primordiaux en cette période de crise sanitaire. Or, en les paralysant, ces acteurs malveillants sont pratiquement sûrs de recevoir la rançon demandée pour libérer l’établissement visé. Parfois, ces attaques peuvent aller trop loin et coûter la mort.

Aujourd’hui, le site français cybermalveillance.gouv.fr vient de poster un message inquiétant sur son compte Twitter. À en croire ce tweet, de nombreux sites français sont en ce moment même concernés par une cyberattaque de masse.

Cette vague de cyberattaques aurait un lien avec la propagande islamiste. Si vous n’avez pas suivi l’actualité, il est important de vous remettre dans le contexte. Ce week-end, de nombreux pays ont vécu de grandes manifestations pour appeler au boycott des produits français. Ces manifestations auraient sois disant été provoquée par les propos d’Emmanuel Macron concernant l’islam. Lors de l’hommage à Samuel Paty, Emmanuel Macron a maintenu fermement que la France continuera de divulguer des caricatures du prophète Mahomet.

Ces cyberattaques ne sont jusqu’à présent pas une menace, elles servent simplement de propagande. De nombreux messages sont affichés sur plusieurs sites français comme : « Victoire pour Mohammed, victoire pour l’Islam et Mort à la France ».

Meilleur antivirus : le comparatif officiel sur Windows et Mac

Il peut également s’agir de photomontages, l’AFP révèle que plusieurs images montrant un mélange du visage du Président de la République et d’un porc circulent. Ces messages sont clairement signés puisque dans la plupart des cas il serait possible de lire : « Opération lancée par des hackers musulmans contre la France pour avoir insulté le prophète Mahomet et profané publiquement l’Islam ».

Ce n’est pas la première fois que la France est confrontée à de telles attaques. En 2015, après les attentats, plus de 1000 sites français ont été victimes de ce même genre d’agissements. Dans le cas présent, il semblerait que les attaques proviennent principalement du Bangladesh.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN

1
2
3