Suivez-nous

Vidéo

La majorité des vidéos YouTube sur le changement climatique disent que c’est un mythe

On savait déjà que YouTube n’était pas vraiment la source la plus fiable dans de nombreux domaines. Le changement climatique en fait définitivement partie.

Il y a

le

YouTube
© DR

Au fil des mois qui passent, la réputation de YouTube prend régulièrement de sacrés coups de canifs. Au-delà de la véracité ou de la fiabilité de contenus, la plateforme donne la priorité à ceux qui maintiennent l’attention, afin que les internautes restent le plus longtemps connectés. Si des efforts ont été faits sur les vidéos anti-vaccination, d’autres vidéos en revanchent posent toujours autant problème. C’est le cas de la thématique du changement climatique.

YouTube nie le changement climatique

Selon les auteurs de l’étude, la majorité des vidéos qui sont présents sur YouTube et relatives au changement climatique ne sont pas liées à la version scientifique mais à ceux qui nient son existence. Malgré la profusion de données confirmant son existence, les « anti » et adeptes des théories du complot domineraient largement la plateforme.

Concrètement sur une sélection aléatoire de 200 vidéos liées à ce sujet, 107 niaient l’existence du changement climatique. Ce sont aussi celles qui sont les plus vues. Elles s’appuient sur une terminologie supposément scientifique afin de paraître sérieux, et revendiquer une soi-disant base scientifique qui n’existe pas vraiment.

D’autres sujets scientifiques sont dans la même catégorie, notamment celui des vaccins. La désinformation gagne trop souvent du terrain et cette situation a des conséquences très sérieuses avec la résurgence de certaines maladies qui se révèlent au final très dangereuses.

Pour les scientifiques, les réseaux sociaux et la plateforme vidéo jouent un rôle clé dans la désinformation. Les scientifiques et ceux qui les soutiennent devraient donc avoir un rôle plus pro-actif de diffusion de la réalité scientifique. Mais à l’heure actuelle, quelqu’un qui serait sceptique sur le changement climatique ou les vaccins pourraient se retrouver confrontés à des contenus qui vont renforcer ses doutes au lieu de lui apporter des informations fiables qui pourraient le transformer en acteur du changement.

 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

10 Commentaires

10 Commentaires

  1. Jon

    12 août 2019 at 8 h 39 min

    La source utilisée systématiquement par tous les pros est le GIEC, hors mêmes des scientifiques ayant participé à ces études nous disent que ces données sont plus que discutables et pour la plupart totalement fausses. Peut-être qu’au final ça n’est pas tant que ça un mythe, ce qui n’arrangerait pas les gouvernement pour la mise en place de taxes justificatives pour leur inaction dans le domaine de la protection de l’environnement…

    • Paul

      12 août 2019 at 9 h 55 min

      @Jon : n’importe quoi
      Toutes les statistiques montrent une corrélation entre le dérèglement climatique et l’activité humaine.
      La bêtise se propage à vive allure sur Internet c’est désastreux…

      • yoyo

        12 août 2019 at 10 h 39 min

        Répéter 1000 fois un mensonge et il devient la vérité.
        Pour le réchauffement climatique d’origine humaine, l’histoire récente nous donne 2 contre-exemples parfaits :
        – le « petit age de glace » à la fin du 18ème siècle
        – la période de 3 décennies 1945-1975, durant laquelle les températures globales chutaient. Et pourtant, au sortir de la seconde guerre mondiale, on ne peut pas dire de l’activité humaine était au ralenti…
        Je pourrais également évoquer la dernière glaciation il y a 20.000 ans ou encore l’optimum médiéval, mais contentons-nous de ces 2 exemples plus récents.

        • Paul

          12 août 2019 at 16 h 59 min

          Tes exemples ne sont pas des contre exemples.

          Le réchaufement climatique existe bel et bien et est accentué fortement par l’activité humaine, les statistiques le prouvent. Le travail de sape des youtubeurs et autres articles voulant chercher à faire le buzz sont une aberration qui n’ont comme conséquence qu’apporter le doute dans l’esprit de certaines personnes

  2. yoyo

    12 août 2019 at 10 h 32 min

    « … mais à ceux qui nient son existence. ». Il y a une *grosse* différence entre nier le changement climatique (tiens, on ne dit plus réchauffement), et nier le changement climatique d’origine humaine.

    Et sur la vaccination : « … des conséquences très sérieuses avec la résurgence de certaines maladies qui se révèlent au final très dangereuses. ».
    Ah bon. Et que craignent donc les vaccinés ? Les vaccins ne sont-ils pas efficaces ?!

    • Paul

      12 août 2019 at 17 h 01 min

      Tu remets en cause aussi la vaccination ?
      Reprends vite l’école tu en as besoin

  3. Le Monde en Cartes

    12 août 2019 at 10 h 55 min

    Il n’y a pas que les vidéos. J’ai moi-même fait une vidéo sur le changement climatique sur ma chaîne. Et 80% des commentaires sont climatosceptiques et critiquent le GIEC, l’accusant d’être au service des gouvernants etc…

  4. Patrick

    13 août 2019 at 0 h 32 min

    Citation : « Pour les scientifiques, les réseaux sociaux et la plateforme vidéo jouent un rôle clé dans la désinformation » : Non, Il ne s’agit pas « Des scientifiques » mais d’une poignée de scientifiques.

    Tous les autres sont systématiquement écartés de la machine médiatique où on leur dénie le droit de s’exprimer. Tout comme ce météorologue qu’on a éjecté de son émission à la télé parce qu’il avait affirmé quelques vérités fondamentales à propos du changement climatique.

    Alors, je fais une proposition aux médias : invitez les autres scientifiques. Ne vous cantonnez pas à ceux du GIEC.
    Et commencez à enquêter sur le GIEC, vous y découvrirez de quoi alimenter de nombreux articles.

    • Cernunnos

      15 août 2019 at 22 h 34 min

      C’est incroyable et très grave de lire ce genre de commentaire. La « réinformation » par le net rend les personnes incapables de réfléchir et alimente leur penchant complotistes.

      Pendant que les scientifiques experts du domaine sont arrivés à un consensus (niveau le plus élevé de certitude), une partie du public ignorant (effet Dunning-Kruger) s’est opposé à ce qui ne fait plus pourtant plus aucun doute.

  5. Hokum

    13 août 2019 at 9 h 43 min

    Bonjour,
    peut-on avoir la source de l’étude svp ?

    Et par pitié, arrêtez de dire « les scientifiques ». ça veut rien dire. S’agit-il de climatologue, géologue, sociologue ?

    @yoyo : les vaccins ne sont pas TOUJOURS efficaces (cf. le vaccin contre la rougeole, qui nécessite plusieurs rappels pour les nourrissons). Mais c’est pas le sujet, la couverture vaccinale permet aussi de protéger les plus faibles qui ne peuvent pas être vaccinés (les bébés, les vieux, les immunodéprimés par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests