Suivez-nous

Sciences

La NASA trouve suffisamment d’eau pour remplir une piscine près de Jupiter

Sur Europa, l’une des lunes de Jupiter, un premier jet de vapeur d’eau a été détecté. Il expulsait une quantité d’eau suffisante pour remplir une piscine olympique en quelques minutes.

Il y a

  

le

 
nasa eau decouverte
© NASA

Mars n’est pas au centre des attentions, lorsqu’il s’agit de détecter de l’eau à l’état liquide dans notre système solaire. Entre 2016 et 2017, la NASA vient de révéler au grand public avoir mesuré un jet de vapeur d’eau provenant de la surface d’Europa, l’une des 79 lunes qui gravitent autour de Jupiter. Ce satellite naturel, découvert par Galilée dans la nuit du 8 janvier 1610, est aujourd’hui au cœur des recherches pour trouver une potentielle vie extraterrestre, formée de micro-organismes.

Europa fait partie des lunes les plus lisses que l’on connaisse. Mais malgré sa surface facilement observable, le principal intérêt des scientifiques est d’essayer de comprendre ce qu’il y a sous son sol. Les geysers d’eau à l’état gazeux faisaient partie des principales hypothèses, mais jamais celles-ci n’avaient pu être validées par des observations. C’est désormais chose faite.

Un geyser d’eau projeté depuis Europe, sous la forme de vapeur

La NASA préfère être préventive. L’agence américaine a tenu à annoncer que sur ses 17 nuits d’observations, la présence d’un jet de vapeur d’eau n’a été observée qu’une seule fois. Rares sont ces événements, mais ceux-ci sont bien réels. Grâce à un spectrographe, présent sur l’un des télescopes de l’Observatoire de Keck à Hawaï, les chercheurs ont repéré un signal faible, mais sensiblement important dans l’avancée des recherches.

« Bien que nous n’ayons pas encore détecté d’eau liquide directement, nous avons trouvé la deuxième meilleure chose : de l’eau sous forme de vapeur », se réjouissait Lucas Paganini, principal auteur de l’étude publiée officiellement dans la revue Nature Astronomy. Pour le coup, la mesure effectuée révèle que malgré leur rareté, ces rejets de vapeur sont d’une quantité très importante. En l’espace de quelques minutes, la quantité d’eau rejetée aurait pu remplir une piscine olympique selon les dires de la NASA, présent au Goddard Space Flight Center.

Un océan souterrain, de 90 kilomètres de profondeur ?

Malgré le fait que la nature de la découverte ne concerne pas de l’eau à l’état liquide, la trouvaille de la NASA constitue une belle avancée dans les recherches. Les scientifiques souhaitent toujours savoir si un océan d’eau est bel est bien présent sous la surface de la lune de Jupiter. Auquel cas, cette « poche » d’eau à l’état liquide pourrait être très profonde : les hypothèses actuelles planchent sur 90 kilomètres de fond.

De nouvelles découvertes pour Voyager 2, arrivée dans l’espace interstellaire

Europa, qui figure parmi les 79 lunes de Jupiter, fait ainsi partie de cette fine sélection d’astres de notre système solaire où la vie pourrait avoir pu se développer de façon micro-organique. Les recherches sur Europa continueront. Au milieu de l’année 2020 normalement, la mission « Europa Clipper » devrait permettre aux scientifiques de percer les secrets du satellite naturel, grâce à la projection d’un engin qui ira explorer sa surface et son atmosphère.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests