Suivez-nous

Internet

La nouvelle version du traducteur en ligne DeepL va donner des sueurs froides à la concurrence

Le service de traduction à base d’intelligence artificielle DeepL s’améliore encore et surpasse désormais largement celui de toutes les grandes entreprises de haute technologie.

Il y a

  

le

 

Par

traduction
© Pixabay libre de droits

Quand on passe sa vie à faire de la veille dans le domaine des technologies digitales et de l’innovation, mieux vaut posséder un solide bagage en langue anglaise. Mais parfois cela ne suffit pas, et il est fréquent d’utiliser un outil de traduction afin de gagner du temps et de la productivité.

Si Google Translate reste un incontournable – et sûrement le plus connu – ceux qui exigent une qualité encore supérieure de traductions se sont tournés depuis deux ou trois ans vers DeepL, un service en ligne gratuit (avec des options payantes pour les pros) qui ne cesse de bluffer par la précision et la pertinence des traductions proposées. D’ailleurs le public ne s’y est pas trompé puisque le service, relativement confidentiel à ses débuts en 2017, a été utilisé par la popularité plus d’un demi-milliard de personnes en 2019, pendant que son nombre d’employés doublait en 2019 pour atteindre 60.

Une nouvelle version encore plus performante

Les équipes de DeepL ne restent cependant pas les bras croisés, et, conscients de leur avance sur la concurrence, poussent encore leur avantage en perfectionnant sans cesse leur outil à base de réseaux neuronaux et d’intelligence artificielle apprenante. DeepL annonce le déploiement à partir du 6 février 2020 d’un nouveau système de traduction intégrant ses nombreuses avancées en matière d’intelligence artificielle qui permettra de traduire sans faille même des textes volumineux et compliqués. Tous les critères d’une traduction pertinente et fiable ont été améliorés grâce à ce nouveau système, annonce le service dans un communiqué. Le sens des phrases traduites est transmis avec davantage de précision dans la langue cible et les formulations ont encore gagné en professionnalisme.

Afin de démontrer la qualité de ses traductions, des blind-tests ont permis d’évaluer scientifiquement le nouveau système de traduction de DeepL : DeepL Traducteur et des systèmes concurrents (comme Google Traduction et Microsoft Traducteur) ont reçu à traduire 119 textes relativement longs et issus de différents domaines. Des traducteurs professionnels ont ensuite évalué ces traductions (sans savoir quels services les avaient produites) et sélectionné la meilleure. Selon DeepL, les traducteurs ont accordé leur préférence à DeepL quatre fois plus souvent qu’aux autres systèmes.

« Il va sans dire que des entreprises comme Google ou Microsoft disposent également de très bonnes données pour l’entrainement de réseaux neuronaux, » explique le PDG et co-fondateur de DeepL Jaroslaw Kutylowski, « toutefois, nos nombreuses avancées dans le domaine des mathématiques et de la méthodologie des réseaux neuronaux nous ont permis de creuser l’écart. Toute notre équipe se réjouit à l’idée que ces améliorations puissent désormais être utilisées par des milliards de personnes. »

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests