Suivez-nous

Internet

La page Wikipédia de Donald Trump propose un spectacle fascinant

Donald Trump fascine les internautes. Pour le meilleur mais surtout pour le pire…

Il y a

le

Donald Trump mot de passe
© Wikimedia Commons

Donald Trump est un personnage clivant. Le président américain, adepte des « fake news » a fait beaucoup parler de lui dans le monde des nouvelles technologies récemment après son décret anti-Huawei. Bien sûr, on préfère qu’il ne se prenne pas pour Batman et on aimerait mieux parfois qu’il arrête de tweeter. Mais pourtant, c’est sur un site très particulier qu’il attise d’une façon incroyable les passions : Wikipédia.

Guerre d’édition pour Donald Trump

Dans ses « faits d’armes », Donald Trump revendique de ne pas avoir déclenché de guerre pendant son mandat. D’autres lui reprochent d’avoir évité la guerre du Vietnam à cause d’un supposé problème osseux. Pourtant, chaque jour, une guerre se livre pour et contre lui sur Wikipédia.

L’encyclopédie collaborative possède en temps normal la force de pouvoir être actualisée en temps réel. A peine un mort est-il annoncé qu’il est fréquent qu’il se retrouve sur le site. Mais que se passe-t-il quand le personnage est conflictuel ? Cela donne une guerre d’édition. La page de Donald Trump, parmi les plus vues du site fait l’objet de toutes les attentions. Il faut notamment pour qu’une modification soit entérinée qu’elle ait été validée par des membres « confirmés » du site, ayant au moins 30 jours d’antériorité et 500 contributions publiées. Dans le cas de la page de Donald Trump, on parle d’un véritable comité éditorial, chargés de protéger le bon maintien de la page.

Depuis sa publication en 2004, la page de Donald Trump a subi la bagatelle de 28 000 modifications. Dans le lot, des contributeurs mais aussi des utilisateurs cherchant à peser sur l débat public. Même sans cela, elle reste pour certains très favorable au président actuel : rien sur le rapport Mueller ou sur ses attaques contre l’origine d’Obama… Mais les attaques même de Donald Trump contre les médias posent aussi problème à la plateforme. Les « fake news » ont-ils leur place ? Comme le dit l’adage, ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire…

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Molécule

    17 juin 2019 at 8 h 36 min

    Je suppose que vous parlez de la page en anglais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests