Suivez-nous

GPS

La police de New York hausse le ton contre Google et son app Waze

Dans un courrier envoyé à Google, le département de police de New York a exigé que le géant américain retire la géolocalisation des contrôles routiers de son application Waze.

Il y a

le

police crypto
© Pexels

Le département de police de New York (NYPD) a envoyé un courrier à Google exigeant que celui-ci mette fin à la géolocalisation des contrôles de police sur son application Waze.

Le NYPD demande à Google de ne plus indiquer les contrôles routiers

Waze est une application pour smartphone utilisant la navigation par GPS. En plus de la cartographie, l’app rend compte de l’état du trafic routier en quasi temps réel et informe sur les meilleures routes alternatives, les accidents, les travaux, les bouchons, etc. Il s’agit sans doute de la meilleure option pour trouver le chemin le plus rapide. L’application a été rachetée par Google en 2013. Cependant, Waze est aussi très souvent utilisée pour indiquer où se trouvent les contrôles routiers et les radars. Une utilisation qui exaspère la police de New York.

Selon une information publiée par nos confrères du journal en ligne Streetblog, la police de New York a exigé, dans un courrier envoyé à Google, que le géant américain retire le recensement des contrôles de police de son application Waze. Les forces de l’ordre de la ville américaine jugent, dans leur courrier, que cette fonction est tout simplement « inacceptable ».

Selon les forces de l’ordre new-yorkaises, cette fonction serait d’une grande utilité pour les personnes recherchées par la police, mais aussi pour les conducteurs sous l’emprise de l’alcool ou de drogues. C’est aussi une fonction de Waze utilisée par les chauffards pour ne pas se faire pincer. Notez que l’application fournit une alerte en cas de dépassement de plus de 5 % de la limitation de vitesse.

Pas certain de Google suive la demande de la police

Bien que la demande de la police de New York semble légitime, il n’est pas certain que le géant de la Silicon Valley décide de suivre la demande de la NYPD pour son application Waze. En effet, le site web spécialisé The Verge a interrogé un porte-parole de Google qui a expliqué que : « La sécurité est l’une de nos priorités. Nous pensons qu’informer les conducteurs des contrôles de vitesse les incite à être plus prudents ».

À moins que la demande n’émane d’un tribunal, il n’est donc pas certain que Waze change prochainement et arrête de recenser ces contrôles. Notez qu’en France, le géant américain s’est conformé à la législation et son application n’indique plus l’emplacement exact des contrôles radar mobiles. Des alertes pour zone de contrôle existent toutefois, mais couvrent un large secteur d’une route et non pas un endroit spécifique.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests