Suivez-nous

Sciences

La poussière lunaire, un vrai danger pour les futures missions

A l’heure de vouloir retourner sur la Lune, les prochaines missions vont devoir renforcer les mesures de sécurité pour le bien des astronautes.

Il y a

le

La poussière lunaire, un vrai danger pour les futures missions
© NASA

On fête ces derniers jours, les 50 ans d’une étape cruciale dans la conquête spatiale, le premier pas sur la Lune de Neil Armstrong. L’occasion de découvrir quelques informations particulièrement surprenantes comme le fait que la vidéo originale de l’alunissage a été vendue par un ancien stagiaire de la NASA. Mais l’agence spatiale américaine a surtout les yeux tournés vers le futur alors que Donald Trump en a fait un véritable objectif. L’agence a même sélectionnés 12 projets destinés à préparer cette nouvelle mission.

La Lune, un espace hostile pour l’homme

Mais pour que cette opération se passe bien, il faudra notamment se préparer à faire face à la poussière lunaire. Elle s’accroche aux combinaisons des astronautes, peut y faire des éraflures, leur piquer les yeux et même leur irriter la gorge.

Un article du New York Times se fait l’écho du problème à travers notamment l’histoire de Harrison Schmitt, un astronaute d’Apollo 17, qui s’est plaint à son retour d’un… « rhume des foins de la poussière lunaire ». Il avait à l’époque passé 20 heures en surface. Une exposition prolongée pourrait mener à des cancers et bronchites. Le genre de problème qui pourrait avoir de sérieuses conséquences dans le cas d’un projet de base lunaire. D’autres problèmes existent, notamment la durée d’une journée lunaire (29 jours en moyenne) qui pourrait perturber le rythme du sommeil.

C’est aussi durant l’expérience d’Harrison Schmitt que l’on a découvert « l’odeur » de la Lune. Il s’agit concrètement d’une odeur de poudre à canon. D’autres, comme Buzz Aldrin ont évoqué du charbon brûlé. Deux odeurs profondément liées.

Et pour ceux qui se poseraient la question, la Voie lactée aurait aussi une odeur. Et elle risque de vous plaire un peu plus. En effet, elle sent le rhum et la framboise selon des chercheurs de l’institut Max Planck. L’univers et ses mystères olfactifs…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. JoCo

    20 juillet 2019 at 10 h 21 min

    Une journée lunaire qui dure 29 jours, en effet c’est perturbant pour le sommeil…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests