[La Start-Up française de la Semaine] : Greenbureau

Greenbureau centralise l’ensemble de vos factures au format numérique sur une interface web.

Plus concrètement, vous créez gratuitement un compte sur Greenbureau avant d’ajouter les données de connexions vers vos différents comptes EDF, Orange, Bbox, SFR, Direct Energie, Assurance Maladie, Pôle Emploi, etc.

Chaque jeudi à 11h, une nouvelle start-up française vous sera présentée dans le cadre du concours Start-Up Presse-Citron 2013.

Thème du mois de Septembre : La gestion de documents physiques & numériques

Que fait Greenbureau ?

Greenbureau centralise l’ensemble de vos factures au format numérique sur une interface web.

Plus concrètement, vous créez gratuitement un compte sur Greenbureau avant d’ajouter les données de connexions vers vos différents comptes EDF, Orange, Bbox, SFR, Direct Energie, Assurance Maladie, Pôle Emploi, etc.

Une cinquantaine de fournisseurs sont aujourd’hui disponibles dans des domaines aussi variés que mobiles, internet, TV, eau, énergie, santé, assurance, service public & transport.

A partir de là, le service collectera toutes vos factures automatiquement depuis une interface unique et archivera toutes vos factures. Il sera même en mesure d’offrir des graphiques après avoir scanné le contenu de vos factures.

Vous pouvez aussi profiter de l’espace de stockage proposé par Greenbureau pour ajouter par vous-même tous vos documents personnels tels que le bail de votre appartement, la photocopie de vos pièces d’identité, vos bulletins de salaire, etc pour conserver en un endroit, tous vos documents importants.

Qui est derrière Greenbureau ?

Ils se définissent comme des bébés Neuf. Comprendre par là, que la plupart des  fondateurs de Greebureau avaient intégré Neuf Telecom directement après leurs études.

Frédéric Dermer raconte son expérience de l’intérieur, ressentant l’opérateur téléphonique comme hyper créatif et véritablement en mode entrepreneurial. Le genre de société qui donne envie d’entreprendre par soi-même.

Ce n’est donc pas étonnant d’apprendre que, avant Greenbureau, 2 d’entre eux avaient déjà lancé MenuGourmet et un autre avait monté Le Camping (l’accélérateur de start-up dont nous vous avions déjà parlé), avant de quitter le projet le 1er jour de la première saison, trop pressé de s’atteler à ce qui lui plaît le plus : monter une nouvelle boîte.

C’est donc lors d’un repas entre Frédéric (directeur marketing) & Matthieu Delobelle (responsable opérationnel des centres d’appel de ce qui était l’un des plus gros service client en France) que l’idée de Greenbureau a germé.

Ils discutaient d’un problème spécifique que rencontrait l’opérateur. En effet, après avoir réussi à faire basculer un certain pourcentage de clients en facture électronique… ils n’arrivaient pas à aller plus loin, ils n’avaient plus les outils pour convertir davantage.

Une enquête auprès des clients avait mis en avant 3 raisons principales pour ces nombreux foyers de résister à la facture numérique.

  1. Le client n’a pas que les factures de son opérateur téléphonique et le fait de créer 15 espaces privés pour les 15 factures papiers qu’il reçoit est rébarbatif.
  2. Le client comprend ce que l’opérateur téléphonique y gagne… mais ne voit pas où est son propre intérêt.
  3. Le client préfère la «sécurité» du papier et se demande s’il résilie son compte, aura-t-il toujours les moyens de récupérer ses anciennes factures ?

La solution pour l’opérateur de téléphonie doit passer par un service indépendant qui propose de rassembler toutes les factures des clients au format électronique, ce qui permet de simplifier la vie des clients mais qui est donc très bien perçu par les fournisseurs qui trouvent enfin un moyen de convertir davantage de personnes à la facture numérique (et qui induit donc le modèle économique choisi, à lire dans la «Carte d’Identité» ci-dessous).

Au terme de ce déjeuner, ils allèrent voir le seul serial-entrepreneur qu’ils côtoyaient : Yann Tamalet, qui avait fondé le premier opérateur de fibre en France : Erenis.

Ils pitchèrent le projet auprès des opérateurs qu’ils connaissaient et validèrent l’intérêt du grand public en parlant du projet autour d’eux avant de se lancer dans l’aventure avec Florian Nicourt comme dernier co-fondateur (qu’ils débauchèrent  de SFR pour prendre le rôle de chef technique de Greenbureau).

 

Carte d’identité

Nom : Greenbureau

Date de lancement : Mai 2012

Lieu des bureaux : 14ème, Paris

Nombre d’employés : 9

Modèle économique : 2 milliards et demi de factures sont envoyées en France chaque année. Courrier qui a évidemment un coût que les opérateurs et autres fournisseurs seraient ravis de réduire. C’est pourquoi Greenbureau reçoit un bon accueil auprès de gens comme SFR ou Numericable qui ont déjà signé avec la start-up pour reverser une petite commission à chaque fois que l’un de leurs clients bascule à la facture numérique grâce à Greenbureau.

A l’avenir, ce genre de commission pourra être récupérée pour chaque acte de gestion, changement d’abonnement, services rendus par Greenbureau.

La start-up est en discussion avec la plupart des acteurs de la téléphonie et de l’accès à internet.

Anecdotes :

  • L’aventure a commencé par une levée de fond dites «friends & family». Parmi eux, Michel Paulin, ancien DG de NeufTelecom qui s’est montré convaincu par le projet et qui a décidé d’ouvrir son carnet d’adresses en leur disant de contacter une série de personnes de sa part.
  • L’équipe de Greenbureau ne souhaite pas s’arrêter au produit existant, ils ont d’ailleurs une application iPhone nommée «Vite Ma Hotline» qui souhaite simplifier l’accès aux services clients. L’application permet d’avoir de premières réponses avant l’appel, le numéro à appeler le cas échéant et surtout les horaires à éviter pour passer son appel en dehors des heures engorgées.

Points forts :

  • Gratuit.
  • Vraiment très utile (avec un service qui peut simplifier la vie d’une large partie de la population).
  • L’ambition de se positionner comme le leader de la relation client numérique multi-marques avec toute une offre de services supplémentaires en préparation.
  • Un modèle économique tout trouvé puisque les marques recherchent ce genre de services augmentant l’utilisation des factures numériques.
  • La présence de statistiques sur vos données de consommation.

Points faibles :

  • Pas encore d’applications mobiles (en développement).
  • Absence de tutoriels ou de moyens de savoir précisément tout ce que Greenbureau peut faire pour l’utilisateur.


Nos dernières vidéos

22 commentaires

  1. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Greenbureau | Vous m'en direz des nouvelles ! | Scoop.it

  2. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Greenbureau | Veille Techno et Informatique "Autrement" | Scoop.it

  3. Pingback: [La Start-Up française de la Semaine] : Greenbureau | WIT | Scoop.it

  4. Intéressant sur le… papier 😉

    J’ai cependant quelques doutes puisque le service (tenez-vous bien) demande les identifiants et mots de passe en clair pour chacun des services agrégés… C’est à dire que le site les stocke dans leur base de données. Moi vivant, je ne confierai JAMAIS mes identifiants de connexion à une quelconque startup, quel que soit la qualité potentielle ou réelle du service fourni derrière…

    Imaginez deux secondes ce que pourraient faire des gens mal intentionnés avec ce type d’informations… la revente ou monétisation de celles-ci, sans compter l’inévitable scénario du piratage informatique de leur base de données… Brrrrrr. On a que leur bonne foi pour s’en convaincre

    Je préfère encore attendre que les différents fournisseurs adoptent massivement oauth ou autre (pas de mot de passe demandé mais une autorisation explicite pour consommer certaines données du compte), mais on est d’accord, c’est pas demain la veille 🙁

  5. Et la sécurité ?
    C’est beau de parler d’un tel service, mais ne pas parler de se qui est l’un des éléments le plus important sur le net aujourd’hui, c’est moin beau.

  6. Pingback: Greenbureau pour centraliser et archiver ses factures électroniques | Startup à suivre | Scoop.it

  7. Quelle Nouveauté !!!!
    et quelle idée novatrice….

    Sécuribox fait cela depuis plus de 4 ans ….

    et on dirait, avec les meme partenaires.

    je pense que Sécuribox a ouvert la voie, et que Greenbureau n’a fait que recolter les fruits du défrichement commencé par securibox.

    Bref, je ne vois pas de service innovant dans cette start-up, mais plutot une photocopie d’un autre site

  8. C’est vrai que la centralisation en ligne, j’aurais un peu de mal à faire confiance côté sécurité. Au juste il y a du pour et du contre. Le souci est que certaines informations peuvent aussi être revenues sans qu’on nous en informe.

  9. C’est vrai que c’est un peu flippant de confier tous ces accès comme ça sans vraiment savoir ce qui peut advenir. Je crois que c’est pas demain que je changerais mes papiers pour des factures numériques 🙂

  10. Bonjour,

    Merci pour vos commentaires ! En ce qui concerne la sécurité des mots de passe, nous sommes bien conscients des questions que cela pose. Nous avons donc déjà monté des API type OAuth avec certains de nos partenaires et espérons le plus rapidement possible convaincre tous les autres fournisseurs.

    Par ailleurs, Greenbureau n’est pas un simple coffre fort électronique qui stocke des documents. Notre objectif est de simplifier toutes les démarches entre nos utilisateurs et leurs fournisseurs, ce qui nous permet de convaincre nos partenaires de promouvoir et financer le service.

  11. « Notre objectif est de simplifier toutes les démarches entre nos utilisateurs et leurs fournisseurs »

    Concretement, on va pouvoir déclarer un changement de domicile en 1 clic chez tous les partenaires ? Si non, de quel genre de démarches parlez-vous ? Qu’est ce que vous proposez de plus par rapport à Sécuribox ?

  12. c’est vrai que je ne vois pas trop la nouveauté par rapport à Securibox, si ce n’est que le graphisme est plus « actuel » ! par contre je cite « En ce qui concerne la sécurité des mots de passe, nous sommes bien conscients des questions que cela pose », ha oui ca c’est certain on se pose pas mal de question avec le stockage des MDP dans la base… j’en connais, même en e-commerce qui ont stocké ca en clair dans la base MySQL… et je parle pas d’un obscur site de e-commerce… ca fait peur quand même…

  13. Concernant le service, outre l’interface sur laquelle nous avons beaucoup travaillé, nous sommes capable de décomposer les factures par type de poste, de les présenter sour forme de graph avec leurs sous-totaux, de détecter les mouvements importants, de générer des alertes (bientôt…), etc.

    Des démarches comme le passage en facture électronique ou en prélèvement automatique sont déjà disponibles pour certains de nos partenaires. Au fur et à mesure de nos discussions avec eux, d’autres s’ajouteront progressivement : vous avez déjà mis le doigt sur une partie d’entre elles 😉

    Enfin pour ceux que la sécurité intéresse, nous utilisons les derniers standards éprouvés en la matière. Les mots de passes Greenbureau sont chiffrés avec PBKDF2_SHA256.
    Les identifiants « fournisseur » sont chiffrés en utilisant l’ECC (http://en.wikipedia.org/wiki/E.....yptography) et AES 256 bits sur un serveur dédié et sécurisé, en utilisant l’implémentation fournie par OpenSSL.
    Par ailleurs, toute notre infrastructure a déjà été approuvée par nos partenaires pour assurer la sécurité des données de leurs clients.

  14. Bonjour

    Toujours sympa ces articles permettant de découvrir des start-up. Sur le papier l’idée est séduisante… mais outre la sécurité qui pose toujours question (bien que là ça semble pas mal) moi ce qui me gène plus c’est le profilage que l’on peut faire des habitudes des inscrits. A partir d’une facture téléphonique, eau, gaz, électricité et pourquoi pas relevé bancaire (soyons fous !) on a une idée bien précise de qui est l’utilisateur… et de là vendre des « profils » à des analystes / publicitaires ou autre (car plus le profil est précis, plus ça se monnaye cher !) même si je ne pense pas que ça soit l’objectif court terme ! Quand on voit ce qu’on arrive à faire en data-mining ça fait presque peur.

    Et qu’on ne me dise pas que les CGV protègent l’utilisateur car on est pas à l’abri d’un changement ou d’un rachat (par exemple).

    PS : oui je sais je suis parano 🙂 mais l’idée est quand-même bonne !

  15. Personnellement j’utilise le service depuis peu, et je trouve ça vraiment super !!
    Et c’est en tout cas c’est très appréciable de recevoir directement des réponses de la part des fondateurs ! Merci.

  16. Je trouve l’idée très intéressante et qui plus est, bien réalisée.

    Après m’être inscrit dans l’après-midi et avoir fait quelques tests, je crois bien que je vais me servir des services que Greenbureau propose.

    Merci à eux et merci à presse-citron pour cet article qui m’a permis de découvrir ce site !

  17. Les faux témoignages d’Antoine et Itaelle, du même type que ceux laissés en commentaires de leur application sur l’App Store, ne font que me conforter dans ma méfiance envers leur approche du respect utilisateur.

    C’est dommage de griller le peu de cartouches qu’il reste de la sorte.

    Oh well.

  18. Bonjour,

    Il y a beaucoup de points intéressants soulevés dans tous vos commentaires.

    L’innovation n’est pas simplement une idée de service, c’est aussi créer un usage, une expérience utilisateur et un modèle différent pour en assurer le développement sur le long terme. A titre d’illustration (sans se comparer à eux bien sur….), Google n’a pas inventé le moteur de recherche et Facebook n’a pas inventé le réseau social.

    Sur la sincérité des réponses, nous avons justement tenu à avancer à visage découvert et à ne pas inonder l’article de commentaires de nos fans. Pour ça, il y a notre page Facebook 😉 Il n’y a qu’un poste d’un ancien stagiaire un peu enthousiaste, qui n’a même pas cherché à masquer le pseudo qu’il a toujours utilisé chez nous…

Répondre