Lady Gaga et son réseau social, dernier clip de Justice, Spotify et Facebook… C’est l’hebdo musique et web

Du dernier clip de Justice au nouveau réseau social de Lady Gaga, en passant par les chiffres 2011 de l’industrie musicale ou encore l’intégration poussée de Spotify dans Facebook… C’est aujourd’hui sur Presse Citron !

Pour cette deuxième chronique « Web & Musique », il y a de quoi nourrir votre curiosité. La semaine fut riche en actualités, et un petit résumé s’imposait. Du dernier clip de Justice au nouveau réseau social de Lady Gaga, en passant par les chiffres 2011 de l’industrie musicale ou encore l’intégration poussée de Spotify dans Facebook… C’est aujourd’hui sur Presse Citron !

Lady Gaga lance son réseau social : LittleMonsters.com

En quelques chiffres, Lady Gaga sur le web c’est : plus de 26 millions de followers sur Twitter, 52 millions de fans Facebook, quasiment 2,8 millions de followers sur Google+ et… 1 réseau social dédié !

La star vient en effet d’ouvrir les portes de son nouveau réseau social : LittleMonsters.com.

lady gaga reseau social

Nul doute que son réseau amènera beaucoup de monde. L’adaptation à la plateforme se fait très rapidement. Et pour cause, ce dernier s’apparente fortement à Pinterest, pour son ergonomie générale, et à Reddit, pour son système de votes. Un chat multilingue est même disponible pour discuter entre fans.

Annoncé en février, le concept du site est donc très simple : créer et partager du contenu concernant Lady Gaga.

Croyez le ou non, mais le site n’a pas été développé et codé par Lady Gaga. Elle a préféré laisser cette tâche à la startup Backplane. Cette dernière a été créée par le manager de Gaga, Troy Carter, accompagné de Matt Michelsen, le designer Joey Primiani (Google) et Alex Moore.

En bref, une initiative intelligente, avec des moyens conséquents, qui permet une interaction poussée entre « Little Monsters ». Fort à parier que Lady Gaga et son équipe viennent de répondre efficacement à une problématique qui ne date pas d’hier : comment mobiliser son public et le fidéliser ?

Les 3 chiffres de la semaine

Cette semaine, les chiffres de l’industrie musicale ont fait surface par le biais d’un rapport complet rédigé par le SNEP (Syndicat National de l’Edition Phonographique). Et 3 chiffres étaient à retenir :

snep

25,7 %

Il s’agit de la progression des ventes numériques en 2011. Bien que le marché de gros de la musique enregistrée a représenté une baisse de 3.9 % par rapport à 2010, on observe la modification radicale du mode de consommation musicale.

D’un côté, nous avons de moins en moins de personnes qui achètent des CDs physiques, et d’un autre, nous avons une nette augmentation des téléchargements de titres ou des souscriptions à des offres de streaming.

Les français sont d’ailleurs très friands de streaming musical. Les revenus du streaming et des abonnements sont de 40 % en France pour une moyenne de l’ordre de 14 % dans les autres pays !

12h22

Il s’agit du temps moyens consacré chaque semaine par les français à écouter de la musique.

L’écoute de la musique via les médias traditionnels (radio, TV) reste majoritaire avec 50 % du temps (6h05 par semaine).

L’écoute en streaming (10 % du temps et 1h10 par semaine) fait presque jeu égal avec l’écoute de musique téléchargée (13 % du temps et 1h40 par semaine). Nul doute que l’écoute en streaming et le téléchargement légal prennent de l’ampleur ces prochaines années, au détriment notamment de la radio.

Pour l’instant, iTunes est leader pour le marché du téléchargement : sa part a doublé passant de 36 à 70 % dans un marché en croissance  de 135 % en quatre ans.

SFR est leader pour le marché de la téléphonie mobile : sa part est  stable (aux environs d’un tiers) dans un marché en baisse de 58 % en quatre ans.

Enfin, avec 69.1 % de part de marché, Deezer est leader du marché du streaming. Viennent ensuite YouTube avec 14.6 % puis Spotify avec 5.5 %.

Ces trois acteurs totalisent près de 90 % du marché du streaming, marché en progression de 125 % en quatre ans.

2 000 0000

Il s’agit du nombre de personnes ayant abandonné le P2P (Peer To Peer) en 2011. Alors qu’ils étaient 5,8 millions en octobre 2010, ils n’étaient « plus que » 4,1 millions en décembre 2011.

Ainsi, depuis la création de l’Hadopi, un certain nombre de plateformes légales ont vu leur audience augmenter et notamment celle d’iTunes, dont le nombre de visiteurs uniques est passé de 5.9 millions à 6.6 millions de personnes. Un effet donc positif sur l’offre légale ! Il faut dire que le million de mails envoyés aux internautes téléchargeant illégalement en ont refroidi beaucoup. Très peu se risquent à continuer, de peur d’atteindre la fameuse troisième phase.

Une intégration de Spotify poussée sur les pages fan Facebook des Artistes

Les pages fans Facebook optimisent l’interaction, notamment entre les artistes et leurs fans. Souvenez-vous, en avril dernier, Facebook ajoutait un un bouton « Ecouter » aux pages Artiste, permettant ainsi aux internautes d’écouter la musique de leur artiste préféré, directement sur sa page Fan.

Depuis quelques jours, Facebook permet aux internautes de poster facilement des morceaux de leurs artistes préférés via les pages fan.

L’option ressemble très clairement à l’upload de photo ou vidéo sur un post. Quand un utilisateur se rend sur la page fan d’un artiste, il peut partager un lien Spotify sur son profil en cliquant simplement sur le bouton « Musique« . La chanson ajoutée pourra bien sur être accompagnée d’un commentaire personnel.

Aussi, l’ outil semble utile pour les artistes puisqu’ils pourront tracer leurs chansons les plus populaires avec un module qui enregistre le nombre de plays Spotify engendrés via Facebook.

Pour l’instant, seul le catalogue de Spotify peut être partagé. On attend avec impatience l’intégration d’autres services tels que SoundCloud ou Bandcamp. Le nombre d’artistes indépendants qui privilégient ces plateformes est conséquent. La musique émergente gagnerait ainsi en visibilité à coup sûr.

Clip vidéo de la semaine : Justice – New Lands

Cette semaine, il est difficile de passer à côté du buzz Justice. Le duo électro français vient de sortir le clip de « New Lands », tiré de leur dernier album « Audio, Video, Disco ». Une super-production, pleine de références cinématographiques, réalisée par le trio espagnol Canada et produit par Ed Banger RecordsPartizan France et Red Bull. Au menu, un match de sport futuriste, mélange de football américain et de « Rollerball« . A (re)découvrir ci-dessous :


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. « Il s’agit du nombre de personnes ayant abandonné le P2P (Peer To Peer) en 2011. Alors qu’ils étaient 5,8 millions en octobre 2010, ils n’étaient « plus que » 4,1 millions en décembre 2011. »

    Dire que c’est un effet positif de la mise en place d’hadopi est un raccourci un peu trop rapide. Il ne faut pas oublier qu’un grand nombre de personnes avaient migré vers megaupload avant sa fermeture.

  2. « consommation musicale », les français consomment de la musique, ils ne l’écoutent pas. ça se voit quand on voit la tête des classements et les têtes de gondoles sur iTunes..

  3. Pingback: Le nouveau Soundcloud, Top 50 des recettes de tournées, Virgin Radio à vendre… C’est l’hebdo musique et web

Répondre