L’ancien PDG de Paypal décrit le Bitcoin comme « inutile et ridicule »

Pour Bill Harris, ancien patron de Paypal, le Bitcoin continuera sa descente aux enfers car « il n’a juste aucune valeur ».

bitcoin

(c) Pexels

Dans une interview donnée à CNBC mardi dernier, l’ex dirigeant du géant américain des paiements en ligne Bill Haris s’est montré très agressif à l’encontre du Bitcoin : temps de transaction lents, soucis de scalabilité, volatilité – autant de reproches adressés à la célèbre crypto-monnaie.

Aux reproches envers le Bitcoin s’ajoutent les reproches envers la communauté crypto. Pour Bill Harris, « le culte voué au Bitcoin avance beaucoup de choses : que cette monnaie est instantanée, gratuite, scalable, efficiente, sécurisée, globalement acceptée et utile. Elle n’est aucun de ces adjectifs. »

L’ancien patron n’en est pas à sa première attaque. En avril dernier, il accusait le Bitcoin d’être le plus grand « pump-and-dump » de l’Histoire – un mécanisme faisant grimper les cours artificiellement et ponctuellement.

Vers un Bitcoin à 0$

Selon Harris, la valeur du Bitcoin continuera à baisser et tendra à se rapprocher de zéro dollars.Il en profite pour faire la publicité des monnaies fiduciaires en déclarant que « il y a des monnaies digitales. Et il y a des monnaies digitales qui sont plus stables, plus répandues et qui ont une valeur intrinsèque. Nous avons déjà tout cela : ça s’appelle le dollar, le yen… »

La principale inquiétude du PDG réside dans les temps de transaction, la scalabilité et la volatilité qui « rendent le Bitcoin inutiles comme moyen de paiement et ridicule comme stockage de valeur. »

Des mots forts et agressifs à l’encontre de la célèbre crypto-monnaie et ses adeptes. Sans aucun doute, la communauté crypto n’appréciera pas ces allégations et une réaction de sa part peut-être attendue. Assurément, Bill Harris n’est pas le meilleur ami des crypto-monnaies.

Les régulateurs responsables de la chute du Bitcoin

Pour la communauté crypto et les investisseurs du secteur, la perte de vitesse du Bitcoin – plus de 50% de baisse depuis début 2017 – est due aux régulateurs. Notamment à la SEC – le régulateur financier américain – qui a décidé de reporter la décision finale quant à un ETF Bitcoin.

Ce dernier pourrait être le sauveur de la cause crypto en amenant de nouvelles liquidités sur le marché et des investisseurs institutionnels. L’avenir dira qui, des pros cryptos ou de Bill Harris, aura raison.


6 commentaires

  1. Quel nul ce mec …
    Comment peut on interviewer des cons pareils …
    Je rappelle que PayPal à lancer TenX via son incubateur … et ils s’intéressent de près aux cryptommaies car cela pourrait jouer sur l’avenir de PayPal (swot risques) et voir sa valeur baisser et atteindre peut être 0 …
    Arrêtez d’écouter ceux qui vous disent de ne pas acheter de crypto car c’est pour mieux protéger leur portefeuille actuel …

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.