Suivez-nous

Smartphones

Le Pixel 5 de Google est déjà en rupture de stock

Avec le Pixel 5, Google a fait quelques concessions sur les caractéristiques pour que son nouveau porte-étendard soit vendu à un prix relativement abordable par rapport aux autres modèles haut de gamme. Et visiblement, cette stratégie pourrait payer.

Il y a

  

le

 

Par

pixel 5 photo
Le dos du Pixel 5. © Google

Fin septembre, Google levait enfin le voile sur son nouveau porte-étendard, le Pixel 5. Ce modèle est important pour la firme de Mountain View, car il s’agit de l’un de ses premiers smartphones 5G. D’autre part, avec le Pixel 5, Google a testé une approche différente.

Alors que les précédents modèles avaient des fiches techniques comparables à celles des autres smartphones haut de gamme de 2020, le Pixel 5 a des caractéristiques modestes qui permettent à Google de faire baisser les coûts. Au lieu d’utiliser le processeur Snapdragon 865, qui est la référence du segment haut de gamme en 2020, le Pixel 5 utilise un composant moins puissant, le Snapdragon 765.

D’ailleurs, certains médias estiment que le Pixel 5 n’est pas un smartphone haut de gamme, mais plutôt un appareil milieu de gamme avec de bonnes performances. Et Google a déjà confié que s’il n’a pas équipé ce modèle du radar Soli, qui était présent sur le Pixel 4 et sur le Pixel 4 XL, c’est pour réduire les coûts.

Mais grâce à cela, Google peut proposer son smartphone à 629 euros, alors que certains modèles peuvent coûter deux fois plus cher. De plus, la firme de Mountain View a proposé une offre spéciale qui inclut un casque Bose QC 35 pour ceux qui ont précommandé. Et visiblement, cette stratégie est en train de payer. En effet, comme le rapporte le site 9to5Google, le Pixel 5 est déjà en rupture de stock dans plusieurs pays, dont la France.

Google a-t-il trouvé la bonne formule ?

Pour rappel, le nouveau porte-étendard de Google sera lancé le 15 octobre, mais il était déjà possible de précommander cet appareil avant que celui-ci ne soit en rupture de stock. A priori, il s’agit d’une bonne nouvelle pour Google. En effet, les ventes du Pixel 4 et du Pixel 4 XL n’ont pas semblé très bonnes. Et c’est probablement pour cette raison que Google a décidé d’essayer une autre approche avec le Pixel 5.

Néanmoins, il est important de relativiser. En effet, d’après une rumeur relayée par le site asiatique Nikkei, Google n’aurait pas prévu un stock important. D’après un article publié par ce média en septembre, Google aurait produit moins d’un million d’unités pour le Pixel 5 pour 2020. Et pour l’ensemble de ses smartphones de 2020 (le Pixel 5, le Pixel 4a, et le Pixel 4a 5G), la firme n’aurait produit que 3 millions d’unités.

Mais bien entendu, comme il ne s’agit que d’une rumeur, la prudence reste de mise. D’autre part, Google peut toujours augmenter sa production en fonction de la demande. En attendant, ceux qui veulent acheter le nouveau flagship devront patienter.

Comme nous l’avons évoqué dans un précédent article, malgré son processeur modeste par rapport à celui des appareils comme le OnePlus 8 Pro, le Galaxy Note 20 ou le Mi 10 Pro, le Pixel 5 est un excellent smartphone. Et en matière de photographie, l’appareil peut compenser ses lacunes sur le plan hardware grâce aux algorithmes développés par Google.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Lamblin

    13 octobre 2020 at 12 h 56 min

    Le battage fait autour du Pixel 5, auquel nombre de media ont contribué, n’est guère sérieux… la couleur « sauge » qui étayait la pub fut tout de suite indisponible, alors que l’attraction pour ce modèle en provenait en grande partie; puis aujourd’hui, alors même que l’échéance (14/10) n’est pas atteinte, le produit en noir est aussi indisponible. Votre article de ce jour renvoie lui-même à « Acheter à la FAC à 629 € ». Pourquoi cela?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests