Suivez-nous

Smartphones

Le plan B de Huawei serait baptisé “HongMeng OS”

Huawei a toujours la possibilité d’utiliser la version open source d’Android, sans les services de Google. Mais il pourrait également se tourner vers son propre système d’exploitation. Il s’agirait de « HongMeng OS ».

Il y a

  

le

 

Par

Encoche Huawei P30 Pro
L'encoche du Huawei P30 Pro © Presse-citron.net

Visiblement, Huawei a pensé à tout. Après la signature d’un décret hostile par Donald Trump, le constructeur chinois refuse de fléchir. Bien au contraire, l’entreprise semble s’être préparée à un conflit avec les Etats-Unis. Ren Zhengfei, fondateur de Huawei, assure même qu’il n’est pas surpris par les événements récents, parce que tout le monde chez Huawei a « sacrifié (les intérêts des) individus et des familles au nom d’un idéal – être au sommet du monde, et que pour cet idéal, il y aurait tôt ou tard un conflit avec les États-Unis. »

Après la signature du fameux décret par Trump, la filiale HiSilicon de Huawei, spécialisée dans les composants électroniques, a par exemple indiqué à ses employés que la sécurité stratégique de la plupart des produits était assurée.

Côté logiciel, Huawei aurait aussi développé un système d’exploitation de secours. Cet OS de secours avait été évoqué il a deux mois lors d’une interview du patron de la division mobile, Richard Yu, avec un média allemand.

Aujourd’hui, celui-ci a un nom : HongMeng OS. Du moins, d’après un tweet du média chinois Global Times (relayé par Business Insider), c’est ainsi que serait appelé le système d’exploitation développé par Huawei et qui devrait remplacer Android progressivement.

D’après le même média chinois, “Le système d’exploitation développé par Huawei sera lancé cet automne au plus tôt et au plus tard au printemps de l’année prochaine. Le nouveau système d’exploitation sera compatible avec tous les téléphones, tablettes, appareils portables de Huawei, ainsi que toutes les applications Android”.

Cette dernière phrase est importante car si Huawei a effectivement les moyens de développer son propre OS, ce ne sera pas aussi facile de créer tout un écosystème avec toutes les applications que les utilisateurs recherchent. Ce problème d’écosystème a déjà causé la mort (ou presque) de plusieurs OS mobiles, pour ne citer que BlackBerry 10 ou encore Windows 10 Mobile.

Mais bien entendu, pour le moment, tout est à prendre avec un grain de sel, en attendant qu’Huawei explique en détail comme il va gérer la perte de sa licence Android.

D’ailleurs, il est aussi possible que Huawei se tourne vers la version open source d’Android, sans les services de Google. Mais cela signifierait que la société chinoise devrait trouver une alternative au Play Store.

Et justement, Huawei en aurait déjà un.

Le constructeur chinois aurait déjà un concurrent du Play Store

Cette semaine, Bloomberg a publié un article d’après lequel Huawei aurait déjà une alternative au Play Store : l’application App Gallery, qui est déjà disponible sur les smartphones du constructeur.

D’après l’article, en 2018, Huawei aurait réuni des développeurs d’applications afin de convaincre ceux-ci de proposer leurs logiciels sur l’App Gallery. Le constructeur aurait facilité le portage des applis entre le Play Store et sa boutique.

En contrepartie, Huawei aurait proposé aux développeurs de rendre leurs applis disponibles en Chine (le plus important marché de la planète).

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Roberts

    22 mai 2019 at 15 h 34 min

    Tout est à prendre avec un grain de sel…
    Une facture salée en vue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests