L’édito du lundi : le téléchargement illégal est-il mauvais pour la santé ?

Retour sur la polémique T411.

Bonjour, c’est L’Edito du lundi. Ça parle de digital, de geekitude, mais aussi d’autres sujets plus éloignés de nos thèmes habituels. Bonne lecture, bisous.

Aujourd’hui une petite mise au point sur T411.

Jeudi 28 juin, nous avons publié un article intitulé : Torrent : T411 ne fonctionne plus, pourquoi mieux vaut-il éviter ce genre de sites à l’avenir ? Un article signé Emmanuel Ghesquier qui faisait suite à la fermeture du site de téléchargement T411.

Cet article nous a valu une belle polémique comme il n’y en n’avait pas eu depuis longtemps chez Presse-citron, avec son lot de commentaires enflammés, mais également de commentaires argumentés et sans agressivité qui tendraient à démontrer que visiblement nous nous sommes fourvoyés. Passons sur les sarcasmes purement malveillants, les insultes et les attaques personnelles (dont j’ai dû modérer ou supprimer certaines), on le sait c’est ça aussi internet.


Des commentaires tout en finesse, wesh wesh

Maintenant que la tempête est passée (j’ai fini par fermer les commentaires car cela commençait à tourner en boucle), je vais tenter de vous expliquer calmement mon point de vue et de répondre à certaines énormités que j’ai pu lire dans certains commentaires.

D’abord, quelques points à savoir pour mieux comprendre :

  • je n’avais pas lu l’article quand il a été publié, je l’ai découvert quand son auteur m’a informé de la polémique qui était en train de naitre (je vous explique plus loin pourquoi je ne l’avais pas lu).
  • je ne connaissais pas le site T411 car je pratique très peu le téléchargement « illégal », étant abonné à de nombreuses offres légales qui couvrent mes besoins en musique, séries, cinéma etc. Ce n’est pas une question « morale » mais pratique, tout simplement.
  • comme de nombreux internautes, il m’arrive cependant de recourir au téléchargement sur ce genre de site, quand je cherche quelque-chose qui ne figure pas dans les offres légales ou que la stupide chronologie des médias commence sérieusement à me les briser menu. Je regarde aussi régulièrement des compétitions sportives en direct sur des sites de streaming, non légaux eux non plus, et j’avoue que j’éprouve une certaine jubilation à niquer les diverses fédérations sportives et leurs systèmes de droits à la con. C’est peut-être illégal mais je n’ai aucun problème avec ça. Je signale d’ailleurs que je me suis déjà fait gauler par la patrouille et que je suis dans les radars d’HADOPI. Ouais je suis vachement un rebelle de ouf.
  • mais s’il m’arrive d’utiliser les offres illégales, que ce soit en téléchargement direct ou en streaming, je le fais peu car je trouve tout simplement cela pénible et merdique. Ces sites sont généralement blindés de publicités très intrusives (faut bien vivre) et d’autres joyeusetés qui m’inspirent moyennement confiance (même s’il paraît que T411 était clean, ce que je veux bien croire, mais qui reste invérifiable). Bref pour trouver son bonheur c’est un parcours du combattant et je préfère payer 10 balles par mois à Spotify, Netflix, OCS et autres plutôt que perdre mon temps pour économiser l’équivalent du prix d’un paquet de clopes.

Ensuite, sur la forme. Je rappelle quand même que l’article qui a déclenché une telle rage et semble avoir attiré tous les haters du web français dit juste que de nombreux sites de téléchargement illégal ne sont pas très sûrs, relisez-le. C’est un fait, et tout le monde le sait, pas la peine de faire l’autruche. Pas la peine non plus de pousser des cris de gazelle effarouchée. L’article ne dit rien d’autre, je l’ai lu et relu, et franchement il est bien anodin. Je crois qu’il faut se détendre un peu hein, on ne parle pas de la faim dans le monde ou des génocides au Soudan, on parle juste d’un putain de petit point de vue personnel sur le téléchargement de fichiers informatiques pour que des petits bourgeois occidentaux (dont je fais partie) puissent regarder gratuitement leurs séries préférées sur leur Mac à 1500 balles le cul bien au chaud dans leur canapé.

Du coup, si l’article est anodin et qu’il dit des choses qui sont incontestables, on peut quand même se demander pourquoi il a déclenché un tel bashing. Je crois que les raisons sont diverses. Tout d’abord faisons notre mea culpa car oui nous avons certainement notre part de responsabilité : publier ce genre d’article juste après la fermeture de T411 peut être perçu par certains comme tirer sur l’ambulance et profiter d’une nouvelle malheureuse pour des milliers d’utilisateurs pour appuyer là où ça fait mal. Ou pire, comme une provocation. Ok ce n’était pas le meilleur moment pour publier ce genre de point de vue. D’autre part, reconnaissons que sur la forme l’article est peut-être un peu maladroit, et qu’il peut être perçu comme moraliste. Il n’y avait AUCUNE intention malveillante, tout au plus de la maladresse et un mauvais timing. Enfin nous n’avons pas saisi l’importance de la dimension communauté d’entraide de T411.

Nous acceptons donc de nous fouetter à genou avec des orties et des ronces pour avouer notre très grande faute.

Maintenant, sur la ligne éditoriale et le fonctionnement de Presse-citron, puisque certains y ont fait allusion et émettent des jugements (sans savoir de quoi ils parlent), voici quelques éléments. D’une part il n’y a pas de rédacteur salarié avec un contrat de travail chez Presse-citron et nous sommes très loin d’être un gros truc bien puissant avec une salle de rédaction de 50 personnes en effervescence permanente à la solde de la NSA, des francs-maçons et du gouvernement comme certains semblent le croire. Il y a des salariés qui publient de temps en temps des articles, mais l’ensemble de la rédaction est soit en contrat de prestation, soit en freelance, payée à la pige, avec toute la diversité de personnalités, de modes de vies et d’opinions que cela suppose. Pour certains cela représente l’essentiel de leur activité de rédacteur, mais ils écrivent aussi pour d’autres publications. C’est ainsi que fonctionnent une grande partie des médias web aujourd’hui. Nous sommes une petite équipe et ce que nous arrivons à faire avec peu de moyens relève du miracle. Emmanuel Ghesquier fait partie de ces indépendants et je peux vous dire qu’il est très loin des intentions que certains commentaires lui prêtent, des commentaires à la limite des thèses complotistes puisque j’ai même lu ce matin sur Facebook que, je cite, Presse-citron donne une « impression de site orienté consumérisme et gloire au capital ». Rien que ça 🙂 C’est évidemment d’autant plus déplacé quand on sait qu’Emmanuel vit… à Lima, Pérou, ce qui confère forcément un certain recul sur ce genre de considérations. Peut-être a-t-il tout au plus été envoûté par quelque divinité Inca, à vérifier.

D’autre part on m’a reproché à moi tout et son contraire, sans une sorte de bouillie de commentaires assez absconse. En gros on me reproche de soutenir mon rédacteur (je suis désolé mais la loyauté fait partie de mes gros défauts) et en même temps l’inverse. Vous ne pensez quand même pas que je vais déjuger et virer un rédacteur parce-qu’il a publié un (1) article qui n’a pas l’heur de plaire à quelques personnes un peu plus énervées que la moyenne ? Chez Presse-citron les rédacteurs jouissent d’une liberté éditoriale, sous mon contrôle et à condition qu’ils respectent un certain nombre de règles. J’ai beau relire cet article je ne vois rien qui enfreigne nos règles, si ce n’est toutefois un manque d’argumentation, de documentation et d’éléments de preuves dans ce qui est avancé. Pas de quoi fouetter un chat, au pire un petit recadrage, ce qui a été fait. Si certains pensaient que j’allais supprimer l’article et son rédacteur avec, c’est mal me connaitre.

J’ai lu aussi que c’était une faute de ma part de ne pas avoir relu l’article en question avant publication. Alors là les gars je crois qu’il y a grosse maldonne sur le rôle de rédacteur en chef. Si vous croyez qu’un rédac’chef est là pour relire tous les articles de ses journalistes avant publication, vous connaissez très mal les média, donc évitez de donner des leçons. Je suis là pour fixer un cap, une ligne éditoriale, un corpus de sujets à traiter, un calendrier et éventuellement (plus difficile) un style. Pas pour corriger chaque copie, j’ai un peu autre chose à faire de mes journées. Il m’arrive de le faire quand j’ai un moment, de changer un titres, de revoir une formule, voire même de remplacer une image d’illustration, mais c’est tout et cela ne se produit pas tous les jours.

Enfin, pour terminer, j’invite les plus mécontents à se reporter à ces articles, qui ne disent pas grand chose de différent du nôtre, et qui, bizarrement n’ont visiblement pas soulevé de grande indignation :

Alors Ok pour reconnaitre que notre article était maladroit sur le timing et la forme, mais je ne crois pas que cela méritait une telle volée de bois vert. De toute façon rien ne justifie l’insulte et les attaques personnelles. D’autre part, détrompez-vous sur notre position au sujet des sites de streaming et/ou de téléchargement illégal. Rassurez-vous, personne chez nous ne se sent investi d’une mission de les pourfendre, et pour tout vous dire personnellement ça m’en touche une sans réveiller l’autre. Si les T411 et autres permettent à des milliers de personnes d’accéder à des séries, films, musiques et jeux qu’ils n’auraient pas les moyens de se payer, tant mieux. Je continuerai à les utiliser si j’en ai besoin, et si pour des raisons pratiques je dois télécharger un fichier sur une nouvelle version de T411, je le ferai sans aucun état d’âme. La seule différence c’est que pour moi tout cela n’est pas une religion. Juste un truc pratique.

Allez, bonne semaine quand même.

PS : après 12 ans de totale liberté dans les commentaires, j’ai décidé après cet article de fermer les commentaires aux anonymes à compter de ce jour. Pour commenter désormais il faudra s’inscrire avec une vraie adresse email. Les pseudos avec des adresses email jetables ne seront pas validés. Autre avantage collatéral : beaucoup moins de spam, voire plus du tout.


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. super article ! je soutiens clairement cette initiative, peut-être que l’autre article était un peu moralisateur, mais ça ne valait pas le coup de sortir les insultes. d’ailleurs je suis surpris que les anonymes pouvaient poster, ça ne se fait plus maintenant vu le nombre de trolls qui traînent. pour ma part j’alterne téléchargement illégal et offres légales, notamment lorsque je ne trouve pas ce que je cherche dans l’offre légale ou lorsque je suis trop impatient 😛

Répondre