Connect with us

Objets connectés

Les Apple Watch contre les troubles du comportement alimentaire

L’organisation UNC Center of Excellence for Eating Disorders aux États-Unis, va utiliser le potentiel des Apple Watch pour tenter de mieux comprendre les troubles du comportement alimentaire et surtout leurs causes, afin de pouvoir mieux aider les patients à l’avenir.

Il y a

le

Test Apple Watch Series 4

Un test avec 1.000 Apple Watch

L’Apple Watch ne sert pas qu’à mesurer votre rythme cardiaque ou celui du papier toilette ou d’une banane. Une étude très particulière va être menée aux États-Unis par l’UNC Center of Excellence for Eating Disorders. L’idée ? Utiliser des équipements Apple pour anticiper l’apparition des troubles alimentaires. Pour cela, la firme de Cupertino a fait un très généreux don : 1000 montres connectées.

Dans un communiqué, l’organisation explique le but de cette étude nommée « Begin » pour « Binge Eating Genetics Initiative ». Elle vise à cumuler « des  données comportementales, génétiques et relatives au microbiome pour donner un aperçu plus complet des éléments déclencheurs et des traitements de la compulsion alimentaire. »

Apple Watch Series 4 au meilleur prix

Notez vos émotions !

Comment cela va se passer concrètement ? Les participants vont utiliser l’application mobile Recovery Record et une montre de la marque à la pomme. Pour ceux qui ne connaissent pas l’application, elle permet de noter des pensées, des émotions… L’idée est ici de noter comment ils se se sentiront et se comporteront par rapport à l’alimentation.

> Lire aussi :  Pourquoi l'Apple Watch calcule le rythme cardiaque pour le papier toilette ? 🔥

Pour l’instant, les « testeurs » n’ont pas encore été sélectionnés mais il s’agit bien d’un test limité aux États-Unis avec l’obligation de posséder un iPhone et bien sûr de souffrir d’un trouble alimentaire. L’étude sera menée sur une durée totale de 30 jours durant lesquels ils devront aussi faire un auto-prélèvement salivaire et recueillir un échantillon de leur flore microbienne.

En utilisant la technologie de l’Apple Watch et un protocole cognitivo-comportemental, cette étude vise à ouvrir de nouvelles perspectives sur les causes des troubles du comportement alimentaire et à responsabiliser les individus avec des interventions personnalisées accessibles via une Apple Watch et un iPhone.

La santé connectée continue en tout cas de nous emmener dans des directions surprenantes. On mesure l’incroyable chemin parcouru depuis 2011 quand ce sont les Sims qui servaient d’étalon médical pour évaluer psychologiquement les patients.

Source

 

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Samantha

    18 octobre 2018 at 21 h 51 min

    L’évolution des montres connectées est vraiment impressionnante. Il y a 20 ans c’est le genre de gadget qu’on aurait pu voir dans un film de James Bond! J’espère qu’il y aura quand même des limites aux informations que l’on acceptera de recevoir de nos montres, parce qu’avec l’arrivée de l’intelligence artificielle tout ça devient un peu inquiétant. Je suis un peu nostalgique de l’époque où une montre servait juste à donner l’heure, une fonction qu’on pourrait presque oublier aujourd’hui…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests