Suivez-nous

Crypto-monnaies

Libra : la cryptomonnaie de Facebook fait l’objet d’une enquête de l’UE

La cryptomonnaie sur laquelle travaille Facebook est actuellement la cible d’une enquête des autorités européennes de la concurrence.

Il y a

  

le

 
Cryptomonnaie Libra Facebook
© Libra / Facebook

Alors que la Libra, cryptomonnaie de Facebook, ne sera pas opérationnelle avant l’année prochaine, cela n’empêche pas celle-ci de faire l’objet d’une enquête ouverte par l’Union européenne.

En effet, Bloomberg a révélé que les autorités européennes de la concurrence cherchaient à savoir si la cryptomonnaie de Facebook était en règle avec les mesures anticoncurrentielles qui sont effectives sur le continent. Celle-ci s’inquiéterait que certains des échanges effectués entre les acteurs de la Libra Association, une fondation basée en Suisse, puissent perturber les marchés et accorder à la Libra un avantage concurrentiel concernant les données des consommateurs.

Pour leur part, Facebook et les autorités européennes n’ont pas souhaité commenter l’information, si bien que l’on ne connaît pas encore le détail et la marche à suivre de l’enquête.

La Libra soulève de nombreuses questions en Europe, mais aussi aux USA

Dévoilée au mois de juin par Facebook, la cryptomonnaie Libra suscite de multiples interrogations, non seulement après des autorités européennes de la concurrence, mais aussi auprès des États-Unis. En effet, l’entreprise dirigée par Mark Zuckerberg a été convoquée au Sénat quelques jours à peine après avoir présenté son projet. En effet, la chambre haute du Congrès a cherché à savoir comment la société comptait protéger les données personnelles des utilisateurs alors qu’elle a déjà du mal à le faire avec son réseau social.

Suite à cela, la Libra a également été la cible des critiques de Donald Trump. Pour le président des États-Unis, la cryptomonnaie de Facebook pourrait causer du tort au dollar en menaçant son équilibre. Il considère également que la valeur des monnaies virtuelles est « très volatile ». En Europe, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a déjà indiqué que lancement d’une telle monnaie n’était pas encore possible en Europe.

Bloomberg indique que cette enquête des autorités européennes de la concurrence s’ajoute à d’autres recherches préliminaires portant sur le fait de déterminer si Facebook pourrait profiter de sa position pour faire pression sur des applications concurrentes.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests