Suivez-nous

Smartphones

L’iPhone X a déçu, Apple doit 683 millions de dollars à Samsung

Alors que Samsung a annoncé des résultats en très forte baisse pour le second trimestre 2019, une clause d’un contrat avec Apple lui permet de limiter la casse.

Il y a

  

le

 
iPhone X
© Pexels / rawpixel.com

Nous l’évoquions hier, Samsung a annoncé que ses résultats du second trimestre 2019 seront en forte baisse avec un bénéfice en chute de 56% par rapport à la même période l’an passé. Les multiples causes sont avant tout conjoncturelles, avec une montée en puissance des concurrents chinois sur le marché du smartphone, la baisse du coût de certains composants, mais ce n’est pas tout.

Le report du lancement du Galaxy Fold a été une mauvaise nouvelle pour la marque, mais les ventes décevantes de certains concurrents ont aussi mis à mal Samsung. Celles d’Apple en tête.

Quand Samsung se protège des échecs d’Apple

Samsung est l’un des principaux producteurs d’écrans OLED du marché, que ce soit pour les smartphones ou les téléviseurs. Projetant des ventes conséquentes pour l’iPhone X l’an passé, Apple avait ainsi réservé une partie des lignes de productions chez Samsung pour fournir l’écran du smartphone. Mais la demande n’a pas été à la hauteur des estimations de la marque à la pomme, et la chaîne de production n’a tourné qu’à la moitié de la capacité réservée. Résultat : Samsung a subi une perte sèche, mais le conglomérat avait prévu cette hypothèse contractuellement.

Dans les revenus pour le second trimestre chez Samsung, on retrouve un remboursement de 800 milliards de wons provenant Apple. C’est donc une entrée nette de 683 millions de dollars pour le géant coréen, directement imputé au relatif échec d’Apple sur l’iPhone X. Même si le chiffre peut paraitre conséquent, il ne fait que palier le manque à gagner de Samsung, et n’a quasiment pas d’impact sur son bénéfice.

Cette information est intéressante au niveau business. Alors que des marques sont concurrentes sur un marché B2C, elles sont partenaires en B2B, et un échec d’Apple n’est au final pas une si bonne nouvelle pour une marque comme Samsung. Le conflit entre Huawei et les USA a aussi eu un impact direct sur les fournisseurs de la marque chinoise, et même Google est monté au créneau montrant que le bannissement d’un acteur majeur n’était au final pas une bonne nouvelle pour les firmes américaines.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Mokmok

    7 juillet 2019 at 8 h 06 min

    Faut pas confondre, samsung et samsung electronics c’est 2 entité différente. Et c’est samsung electronic dont vous parlez donc dire que le résultat est mauvais parce que concurrence chinois sur les smartphones c’est totalement faux. Samsung electronics vend des composant à tout le monde et les smartphone chinois en sont blindé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests