L’œil bionique, c’est pour bientôt…

On se souvient des lentilles de contact que Google avaient dévoilées pour mieux lutter contre le diabète, d’autres géants s’intéressent également aux lentilles de contact pour d’autres applications comme de la photo par exemple, mais Google veut aller encore plus loin…

Samsung : des lentilles de contact avec la réalité augmentée

La firme de Mountain View compte tout simplement transformer nos yeux, en œil bionique ! Après les Smart Contacts destinées aux diabétiques qui intéressaient Alcon, une filiale de Novartis, après les lentilles correctrices pour améliorer la vue des presbytes, les labos X de Google planchent sur une lentille intraoculaire.

Google planche sur des lentilles intraoculaires… L’œil bionique, c’est pour demain !

C’est Forbes qui a mis la main sur un brevet déposé par Google allant dans ce sens. L’entreprise travaillerait sur une technologie qui serait implantable à l’intérieur de l’œil, une sorte d’œil bionique, comme on peut en voir régulièrement dans les films de science-fiction. Cette lentille serait greffée sur l’œil du patient pour corriger la vue de ce dernier, mais pas seulement…

En effet, Google envisagerait d’y intégrer des capteurs, une antenne et une batterie, afin d’offrir à l’œil de nouvelles possibilités. Cet ordinateur microscopique greffé à l’œil serait utile pour les personnes malvoyantes, mais également pour l’armée, avec des soldats qui pourraient ainsi voir la nuit par exemple, ou capables de reconnaître un visage dans une foule, grâce à la reconnaissance faciale. Les possibilités seraient nombreuses avec une technologie de ce genre, mais rien de dit toutefois que ces lentilles sortent un jour des laboratoires de la firme.

L’engouement autour des lentilles de contact semble de plus en plus important, car il y a peu Samsung avait aussi déposé un brevet pour une paire de lentilles connectées. Le système permettait d’afficher les images capturées directement sur la rétine de l’utilisateur par le biais de la lentille et synchronisées avec un smartphone.

Source

Source 2


5 commentaires

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.