Le magazine PlayBoy change d’avis et annonce le retour de la nudité

Le magazine PlayBoy revient sur sa décision de ne plus montrer de nudité dans ses numéros.

Il fut un temps où PlayBoy vendait plus de 7 millions d’exemplaires pour un numéro. Mais en 2015, il ne vendait plus que 800 000 exemplaires. À qui la faute ? À internet et au porno accessible gratuitement.

« Tout le monde est aujourd’hui à un clic de n’importe quel acte sexuel imaginable, gratuitement. Tout cela (ndlr, la nudité) est donc dépassé », expliquait l’ancien patron Scott Flanders au New York Times, en octobre 2015. Le magazine avait pris le risque de changer de formule, en ne publiant plus d’images de personnes nues.

Mais visiblement, la nouvelle stratégie n’a pas fait ses preuves

Et aujourd’hui, PlayBoy annonce le retour de la nudité sur son magazine, admettant que l’ancien patron avait commis une erreur. La nouvelle a été annoncée par Cooper Hefner, 25 ans, fils du fondateur et responsable de la création.

« Je suis le premier à admettre que la façon dont le magazine présentait la nudité était datée, mais s’en passer complètement était une erreur », lit-on dans un message posté sur son compte Twitter. « La nudité n’a jamais été le problème parce que la nudité n’est pas un problème. Aujourd’hui, nous renouons avec notre identité et assumons ce que nous sommes. »

Sur les réseaux sociaux, le magazine a partagé la couverture du numéro mars/avril, avec le hashtag et le titre « Naked is Normal » (la nudité est normale).


Nos dernières vidéos

Répondre