Le marché des applications mobiles pèsera 110 milliards de dollars en 2018

Le cabinet spécialisé « App Annie » estime que le marché des applications Android et iOS atteindra les 110 milliards de dollars de revenus dès l’an prochain. Des chiffres fous mais révélateurs d’une tendance forte.

Les stores d’Apple et Google atteindront les 110 milliards de revenus l’an prochain, un vrai record puisqu’il s’agira d’une hausse de 30%, une courbe exponentielle que plus rien ne semble arrêter…

40 pays ont dépassé les 100 millions de dollars

On use et abuse désormais de la carte de crédit sur les stores d’applications de Google et Apple. C’est le constat dressé par le cabinet spécialisé « App Annie » publié dans cette étude. Et les choses ne sont pas prêtes de s’arrêter !

Selon cette étude publiée mardi 5 décembre 2017, le nombre de téléchargements devrait augmenter de 30% l’an prochain et atteindre un chiffre d’affaire supérieur à 110 milliards de dollars en 2018.

Un phénomène qui ne se limite pas seulement à quelques pays. Plus de 40 pays ont déjà dépassé la barre des 100 millions de dollars sur les stores d’Apple et Android. Une somme qui n’est bien sûr pas destinée entièrement aux géants américains. Ceux-ci récupèrent entre 15% et 30% sur les transactions.

« Les revenus explosent dans les pays matures où on télécharge moins, en volume, que dans les économies émergentes, mais où les utilisateurs passent plus de temps sur les applications. Cet engagement croissant est synonyme de davantage de monétisation » explique Thierry Guiot, directeur d’App Annie pour l’Europe du Sud.

Le succès du Freemium sur les stores

Il est toutefois intéressant de noter que l’on a pu observer une évolution radicale depuis les débuts des boutiques Android et Apple. L’achat d’une application ne représente pas le cœur du marché. Désormais, les développeurs s’appuient principalement sur le « Freemium ». Cela vous permet de télécharger une application gratuitement, mais il faut payer pour avoir accès à des options supplémentaires, des avantages dans le jeu ou un service sans publicité. Comme exemple, pour les applications de Spotify, TomTom ou encore Pokémon Go.

Après le succès de cette dernière application, d’autres devraient prendre le relais dans le domaine de la réalité augmentée. La sortie du jeu « Harry Potter : Wizards Unite » donnera le coup d’envoi sous peu. La réalité augmentée semble être à ce jour le plus fort vecteur de croissance dans le futur et pourrait devenir une vraie révolution dans l’univers des applications mobiles. Le marché applicatif sera donc très loin d’avoir atteint son pic en 2018…


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Je n’ai pas très bien compris, l’article parle parfois de 110 milliards de dollars et parfois de 110 millions de dollars, puis indique que 40 pays ont dépassé les 100 millions de dollars…
    On parle de millions ou de milliards ? L’article n’est pas du tout clair…

    • Emmanuel Ghesquier
      Emmanuel Ghesquier on

      Le marché des applis représentera 110 milliards au niveau mondial. En 2018, il y aura une augmentation des dépenses consommateurs de 30 % pour un total de plus de 110 milliards de dollars.

      Individuellement cette fois, plus de 40 pays ont dépassé chacun la barre des 100 millions de dollars de dépenses consommateurs sur l’App Store et Google Play combinés en 2017. Il y a donc un classement et 40 pays sont au dessus de 100 millions.

      Voila pour la précision :-), je vous recommande également la lecture de l étude d’App Annie, le lien est en milieu d article.

      bonne journée

  2. Google et Apple font des profits aussi fous simplement en créant un portail pour les applications, c’est tellement génial! Super post Emmanuel, merci beaucoup pour le partage.

Répondre