Suivez-nous

Actualités

Mark Zuckerberg est accusé de lobbying, à l’origine de l’affaire TikTok

Les faits remonteraient à une visite du patron de Facebook à Donald Trump, fin 2019.

Il y a

  

le

 
Mark Zuckerberg
© Flickr / Billionaires Success (CC BY 2.0)

Sujet à de multiples enquêtes antitrust, Facebook et son PDG Mark Zuckerberg sont accusés d’avoir poussé les États-Unis à bannir TikTok détenue par ByteDance. L’application chinoise est au cœur d’une affaire d’un chantage exceptionnel auprès de l’administration américaine, menaçant la plateforme de ne plus pouvoir opérer sur Nouveau Continent s’il n’accepte pas de céder ses activités locales à un acheter américain comme Microsoft.

À moins de 90 jours de la date limite avant qu’une décision soit prise, le Wall Street Journal vient de révéler que l’affaire pourrait connaître comme origine une réunion très discrète entre Mark Zuckerberg et le président américain. Du véritable lobbying aurait été fait de la part du chef d’entreprise envers TikTok. Une accusation loin d’être anodine dans un contexte où le Sénat – et notamment les démocrates – accusent les GAFA de tenir des stratégies anticoncurrentielles pénalisant l’économie et la liberté des marchés.

Une visite privée de Mark Zuckerberg à Washington aurait été un élément déclencheur dans l’affaire TikTok. Le journal new-yorkais déclare qu’il aurait « attisé les craintes de Washington à propos de TikTok », conduisant le décret de Trump à bloquer l’exercice de l’application chinoise à succès sur le sol américain. Dans son enquête, les journalistes du WSJ évoquent également un discours tenu la même semaine par Zuckerberg à des étudiants de Georgetown, là aussi en pointant du doigt TikTok comme un acteur « à risque pour les valeurs américaines et technologiques ».

Détourner l’attention

Les différents entretiens de Zuckerberg auraient été déterminants. Certains sénateurs auraient commencé à évoquer les risques de la plateforme chinoise de façon bien plus fréquente après le passage de l’entrepreneur dans la capitale. Interrogée, la porte-parole du sénateur Josh Hawley Kelli Ford aurait décrit la volonté de Zuckerberg comme « une tactique de relations publiques pour renforcer sa propre réputation ». TikTok aurait ainsi été utilisé par Facebook pour détourner l’attention des politiques face aux enquêtes antitrust auxquelles fait face le réseau social.

Au mois de juillet, TikTok avait déjà accusé Facebook d’avoir eu son rôle dans les menaces du gouvernement américain. Son PDG Kevin Mayer en était venu à publier une lettre ouverte, dénonçant les pratiques de Facebook. L’entrepreneur indiquait alors que le réseau social menait des « attaques malveillantes […] déguisées en patriotisme et conçues pour mettre fin à notre présence même aux États-Unis ». Derrière l’affaire de rachat TikTok, une manigance antitrust de la part de Facebook ?

Le contexte est en certainement révélateur. En parallèle aux enquêtes de la Commission européenne, le poids des géants de la tech américains dont Facebook a conduit à l’ouverture d’un sous-comité de sénateurs chargés de surveiller les stratégies de chacun. Dans une audition historique, le 29 juillet dernier, Mark Zuckerberg avait fait profil bas.

En début de séance, lors de la prise de parole d’introduction de différents dirigeants, le patron avait annoncé : « Dans de nombreux domaines, nous sommes en retard sur nos concurrents. Le service de messagerie le plus populaire aux États-Unis est iMessage. L’application qui se développe le plus est TikTok. L’application la plus populaire pour la vidéo est YouTube. La plate-forme publicitaire qui connaît la plus forte croissance est Amazon. La plus grande plateforme de publicité est Google ». Un moyen de diluer le poids de l’entreprise, alors au coeur de révélations sur les intentions douteuses de son rachat d’Instagram.

Tik Tok
Par : TikTok Pte. Ltd.
4.6 / 5
7,3 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests