Suivez-nous

Internet

Mastercard veut limiter les prélèvements automatiques après l’essai gratuit d’un service

La spécialiste du paiement par carte a décidé d’instaurer de nouvelles mesures pour mieux protéger les utilisateurs de ses cartes bancaires.

Il y a

le

Mastercard veut lutter contre les prélèvements automatiques après une période d'essai

Mastercard se distingue de la concurrence

Parmi les techniques les plus fréquemment utilisées par les fournisseurs de services numériques pour attirer de nouveaux clients, on retrouve la fameuse période d’essai. Ainsi, des services comme Apple Music, Spotify, Netflix ou encore OCS proposent d’essayer gratuitement le service, généralement pour une durée d’un mois, avant de basculer automatiquement sur une offre payante. Lors de la souscription à l’essai gratuit, l’utilisateur est souvent obligé d’enregistrer ses informations de carte bleue et de donner son accord pour de futurs prélèvements, une technique bénéfique pour les fournisseurs de services puisqu’ils profitent du fait que certains clients ne stoppent pas leur période d’essai à temps et se retrouvent donc à payer un abonnement.

Via un communiqué de presse, Mastercard a annoncé vouloir assurer plus de transparence et de sécurité pour ses clients et va donc imposer aux commerçants d’informer leurs utilisateurs avant de déclencher le premier paiement. Ainsi, ils devront « obtenir l’approbation du titulaire de carte à la fin de l’essai avant de commencer à le facturer ». Le prélèvement ne sera donc plus automatique et l’entreprise devra attendre la permission du client.

Netflix Black Mirror

Netflix fait partie des entreprises qui propose un essai gratuit d’un mois

Informer de la fin de la période d’essaie via un SMS ou un e-mail

La firme américaine précise que cette demande devra être accompagnée d’informations envoyées par SMS ou e-mail : le coût de l’abonnement, la date de prélèvement, le nom du commerçant et le détail de la procédure pour annuler l’essaie gratuit ou suspendre le prélèvement. Mastercard ajoute que ces informations devront être renvoyées de façon systématique à chaque opération de paiement. Enfin, la facture devra contenir les coordonnées du vendeur : URL du site web ou adresse physique d’un magasin.

Mastercard n’a en revanche pas communiqué sur la date de mise en place de ce service ni s’il serait proposé au niveau mondial. Ces nouvelle règles complètent celles imposées par Apple et Google sur leur store d’applications, qui forcent les éditeurs à préciser si leur service embarque des achats intégrés et à détailler le montant de l’abonnement à la fin de la période d’essai.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. MAHMADOU TOURE

    18 janvier 2019 at 11 h 54 min

    J’en ai été victime avec Microsoft Xbox. Vu que la 1ère empreinte cb s’est effectuée par la Mastercard, ils prélèvent tous les mois une somme et Nickel m’informe qu’il n y a pas de mandat sepa, ils ne peuvent rien faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests