Suivez-nous

Internet

Microsoft Cloud : une augmentation de 775 % dans les régions confinées

Microsoft doit gérer une forte hausse de l’utilisation de certains de ses services.

Il y a

  

le

 

Par

test microsoft surface pro 7 autonomie
© Presse-citron.net

Alors que le COVID-19 continue de se propager dans le monde, les annonces de confinement se sont enchaînées ces deux dernières semaines. Microsoft fait partie des entreprises impactées par ces mesures de confinement, puisqu’il propose différents services en ligne pour les entreprises et pour les particuliers.

Ce weekend, la firme de Redmond a décidé de partager un petit compte rendu de l’impact des mesures de confinement sur ses activités. Dans ce compte rendu, l’entreprise indique avoir observé une augmentation de 775 % sur Microsoft Cloud dans les régions où des mesures de distanciation sociale ou de confinement ont été ordonnées.

Teams, le service similaire à Slack que Microsoft propose aux professionnels a aussi connu un important pic. Teams compte maintenant plus de 44 millions d’utilisateurs actifs par jour et ceux-ci génèrent un total de 900 millions de minutes de réunions ou d’appels sur internet par jour. L’utilisation de Windows Virtual Desktop a triplé et l’utilisation par les gouvernements de Power BI pour partager des tableaux sur le COVID-19 a augmenté de 42 %.

Microsoft évoque également les mesures qu’il a prises afin de gérer cette forte hausse de l’utilisation de ses services. Par exemple, sur Teams, des ajustements ont dû être faits. « Pour mieux soutenir nos clients Teams dans le monde entier et répondre à la nouvelle croissance et à la demande, nous avons procédé à quelques ajustements temporaires pour sélectionner des fonctionnalités non essentielles telles que la fréquence à laquelle nous vérifions la présence des utilisateurs, l’intervalle dans lequel nous montrons lorsque l’autre partie tape, et la résolution vidéo. Ces ajustements n’ont pas d’impact significatif sur l’expérience quotidienne de nos utilisateurs finaux », indique la firme de Redmond.

Les services de streaming et les téléchargements de jeux affectés

Pendant ce temps, les services de streaming vidéo réduisent leurs débits afin d’éviter une congestion d’internet. YouTube a par exemple annoncé une mesure qui consiste à utiliser la résolution SD par défaut, dans le monde.

De son côté, Akamai a annoncé, il y a cinq jours, qu’il va limiter la vitesse de téléchargement des jeux vidéo, en collaboration avec ses partenaires. « Dans les régions où la demande crée des goulots d’étranglement pour les clients, nous réduirons les téléchargements de logiciels de jeu aux heures de pointe, complétant les téléchargements à des vitesses rapides normales tard dans la nuit », a indiqué l’entreprise. Microsoft et Sony font partie de ces partenaires.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests