Microsoft va intégrer « Do Not Track » dans Internet Explorer 10

La fonctionnalité « Do Not Track » continue son petit bonhomme de chemin avec l’annonce par Microsoft de son intégration native dans Internet Explorer 10.

La fondation Mozilla très active dans le processus de standardisation de « Do Not Track » par le W3C, se dit ravis de constater que Microsoft intègrera DNT nativement dans Internet Explorer 10 et qu’il sera activé par défaut.

Il y a un an de cela, Firefox (donc depuis sa 5ème version) était le seul navigateur à supporter ce champ d’en-tête HTTP. Depuis lors toutefois, les navigateurs sont beaucoup plus nombreux à l’avoir adopté. C’est le cas de Safari depuis la version 5.1, d’Opera depuis la version 12 et d’Internet Explorer 9. Pour ce dernier, il faut toutefois activer la fonctionnalité Tracking Protection et installer la liste nommée Simple Tracking Protection List disponible sur le site de Mozilla (ici). Chrome est le seul navigateur, et non des moindres, à ne pas supporter DNT. Il est toutefois possible depuis la version 17 d’installer une extension tierce pour en bénéficier. Et Google d’ajouter qu’il sera supporté nativament dans le courant de l’année.

Concrètement, le champ d’en-tête peut prendre trois valeurs : à « 1 », l’utilisateur ne souhaite pas être suivi, à « 0 », il le souhaite et à « null » il ne s’exprime pas. Ainsi, l’utilisateur peut donc choisir de ne pas être traqué par les sites web ou les applications. Activé à « 1 », le navigateur précise ainsi aux sites et aux applications que vous ne désirez pas être traqué pour de la publicité par exemple vous positionnant d’office en mode « opt-out ». A cet égard, d’après Alex Fowler, Responsable Vie Privée et Politique Publique au sein de Mozilla, « DNT : c’est la voix de l’utilisateur qui compte. »

Récemment, Twitter a annoncé rejoindre l’initiative « Do Not Track » via les navigateurs qui le supportent.

Pionnier avec son navigateur Firefox, la fondation Mozilla se réjouit de l’intégration et de l’activation par défaut de DNT au sein d’IE10. Cela permettra de populariser encore un peu plus cette fonctionnalité. Mais elle invite toutefois Microsoft à partager les détails de la nouvelle implémentation de DNT dans son navigateur et à prendre part aux discussions qui permettront de faire progresser DNT dans le cadre de sa standardisation par le W3C.

C’est bien l’utilisateur qui en sortira gagnant au final avec la popularisation du service. Plus sensibilisé à la problématique du contrôle de la vie privée, il adoptera plus massivement DNT.

Précisons également qu’IE10 disponible depuis la Consumer Preview de Windows 8 et avec sa Release Preview sortie hier, sera disponible en version finalisée pour Windows 7 et 8 durant l’été 2012.

(source et source)


Nos dernières vidéos