Connect with us

Sciences

Mission Insight : comment va se dérouler atterrissage sur Mars ce soir ?

La sonde franco-américaine Insight va tenter de se poser sur la planète rouge ce soir, à 20h47. Si tout se passe bien, elle nous dévoilera un nouveau paysage martien et déposera aussi un sismomètre français sur le sol de la planète, afin d’enregistrer les mouvements sismiques. Avant cela, il faudra toutefois franchir les 7 minutes de terreur jusqu’au succès de atterrissage.

Il y a

le

La mission Insight de la NASA se pose ce lundi sur Mars

Le spectateur qui sera sans doute le plus angoissé ce soir, durant la phase d’atterrissage de la Mission Insight, c’est probablement le scientifique français Philippe Lognonné, sismologue à l’Institut de physique du globe de Paris et professeur à l’université Paris-Diderot. C’est en effet lui qui a enfin réussi à faire envoyer un sismomètre sur la planète rouge et l’homme s’est montré relativement patient car cela fait 30 ans qu’il tente d’intégrer son appareil au sein d’une mission.

Avant de se poser, la sonde Insight devra vivre 7 minutes d’enfer…

Ce lundi soir, l’atterrisseur américain InSight doit se poser sur Mars après un voyage de plus de six mois. Sa descente doit durer un peu moins de sept minutes durant lesquelles le risque d’un crash reste très important. Comme beaucoup avant elle, la sonde InSight ira se poser sur la plaine d’Elysium, une zone relativement « tranquille » et dégagée.

Espérons donc que la sonde Insight, aura plus de chance au moment d’atterrir que le module Schiaparelli qui avait malheureusement connu un crash à la surface, à la fin du mois d’octobre… Sylvestre Maurice, astrophysicien à l’Institut de recherche en astrophysique et planétologie, souligne en effet pour ceux qui en doute après les nombreux succès des dernières années : « Ce n’est jamais facile d’aller sur Mars, les Américains ont cette expérience, les statistiques sont en faveur de la réussite de cette mission ».

> Lire aussi :  La revanche inattendue de Pluton

A 20h47, la sonde Insight fera son entrée dans l’atmosphère à une vitesse folle comme l’explique Annick Sylvestre-Baron, chef-adjointe du projet de sismomètre SEIS au Cnes, qui indique : « InSight va arriver à une vitesse de l’ordre de 20.000 km/h et en un peu moins de sept minutes, il faut décélérer pour parvenir à la vitesse de 8 km/h, soit l’équivalent de quelqu’un qui marche vite. Le plus important est d’arriver sous le bond angle, de 12,5°. S’il est trop important, l’atterrisseur brûlera, s’il est trop faible, il rebondira sur l’atmosphère et on loupera Mars ».

Voici d’ailleurs une vidéo expliquant l’atterrissage complet sur Mars. Du moment où la capsule doit déployer son bouclier thermique en entrant dans l’atmosphère, jusqu’au déploiement des trois pieds à seulement un kilomètre du sol, après une longue descente en parachute et après avoir activé ses rétro-fusées :

Rendez-vous ce soir, on croise les doigts pour que tout se passe bien et que ce module puisse déposer le sismomètre français dans les jours à venir, afin de mieux comprendre l’activité interne de Mars.

> Lire aussi :  La NASA envoie une fusée dans l'espace... pour mesurer la fonte des glaces sur Terre

Source 1 et 2

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests