Connect with us

Tech

Le MIT fête Halloween en vous proposant un jeu digne de Black Mirror

À l’occasion d’Halloween, l’Institut de technologie (MIT) a dévoilé un jeu qui permet de prendre le contrôle d’un être humain charger de vaincre une intelligence artificielle malveillante.

Il y a

le

jeu MIT BeeMe Halloween

Lors d’Halloween, le MIT Media Lab propose aux internautes de participer à une expérience qui pourrait bien s’avérer être effrayante. En effet, les chercheurs de l’Institut ont annoncé BeeMe, un projet décrit comme un « jeu social immersif de grande envergure qui vise à jeter un nouvel éclairage sur le potentiel humain de la nouvelle ère numérique ». Dans les faits, BeeMe s’apparente clairement à un épisode issu de la série dystopique Black Mirror, dans lequel des internautes ont le pouvoir sur un être humain.

Le slogan -intriguant- du jeu est : « Vois ce que je vois. Écoute ce que j’entends. Contrôle mes actions. Prends mon testament. Sois moi ».

Le jeu dont un réel être humain est le héros

De fait, le MIT partage l’intrigue du jeu : « La nuit d’Halloween à 23 heures, un acteur abandonnera son libre arbitre et laissera les internautes contrôler chacune de ses actions. L’événement suivra l’histoire d’une IA maléfique du nom de Zookd, qui a été publiée accidentellement en ligne. Les internautes devront se coordonner à l’échelle et aider collectivement l’acteur (également un personnage de l’histoire) à vaincre Zookd. S’ils échouent, les conséquences pourraient être désastreuses ».

> Lire aussi :  Halloween : critique d'un hommage maladroit

Lorsque le jeu sera lancé, les internautes devront voter collectivement pour décider quelles sont les actions à venir du personnage. Il est possible de proposer de nouvelles actions ou de voter pour celles déjà en ligne.

Néanmoins, Niccolò Pescetelli, qui étudie l’intelligence collective au MIT Media Lab, précise que certaines actions seront interdites, à l’exemple de faits violant la loi ou l’image de l’acteur. L’Institut précise que les joueurs devront agir collectivement s’ils veulent gagner, sachant que le nombre de joueurs pouvant être supportés par la plateforme est illimité.

Cette expérience n’est pas sans rappeler un projet de Netflix dans lequel Black Mirror souhaite faire de vous le héros de l’histoire.

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Bittus

    29 octobre 2018 at 21 h 52 min

    Cela me rappelle surtout Demokratia, un manga dont le principe central est le contrôle d’un Android par un collectif de joueur votant pour les actions à mener.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests