Suivez-nous

Tech

MyMe de OrCam : un minuscule appareil de reconnaissance faciale

MyMe est un système discret de reconnaissance faciale permettant de mettre un nom sur un visage. Le dispositif est toutefois contesté car jugé trop intrusif.

Il y a

le

MyMe Orcam

Pour certaines personnes, il est difficile de mettre un nom sur un visage. OrCam va prochainement proposer un système très discret de reconnaissance faciale baptisé MyMe.

OrCam a présenté MyMe, un système de reconnaissance faciale

Certaines personnes ont de véritables difficultés à associer un nom avec un visage connu. D’autres rencontrent régulièrement de nouvelles personnes et oublient les noms. Pour tous ceux dont la mémoire fait défaut, OrCam a créé un minuscule appareil de reconnaissance faciale qui reconnaîtra une personne et l’associera avec son nom ainsi que d’autres informations complémentaires. Un appareil qui soulève toutefois des objections de la part de certains.

C’est lors du CES 2019, qui a clôturé il y a une semaine, que l’entreprise israélienne OrCam a présenté son système de reconnaissance faciale MyMe. Ce petit appareil se clipse sur un vêtement. Il est équipé d’une caméra et d’un système de reconnaissance faciale exclusif. Ce dispositif peut associer un nom à un visage si celui-ci a été vu auparavant. Il est aussi possible d’associer d’autres informations sur la personne comme, par exemple, prendre une photo de sa carte de visite. Il est aussi possible de placer la personne dans une catégorie.

Un système très pratique lors de salons d’affaires ou pour les personnes qui ont des difficultés à associer un nom à un visage. Myme se distingue par sa toute petite taille et il n’enregistre ni vidéo, ni audio. Tout est réalisé par l’électronique du dispositif sans passer par le Cloud. OrCam s’était fait connaître auparavant pour un système assez similaire qui se fixe aux lunettes mais orienté vers les personnes malvoyantes. L’appareil pouvait aussi lire un texte écrit aux malvoyants.

MyMe est cependant assez mal perçu par les autres personnes

Seul gros point noir de la technologie MyMe est que beaucoup de personnes se sentent gênées face à un objectif de caméra de la sorte. Bien qu’il ne s’agisse ni d’une caméra espion et que l’appareil ne réalise aucun enregistrement vidéo ou audio, de nombreuses personnes trouvent l’objet trop intrusif et craignent pour leur vie privée.

Myme n’est pas commercialisé pour le moment. Il faudra patienter jusqu’en janvier 2020 pour trouver le dispositif dans le commerce. OrCam envisage de le vendre au prix de 399 dollars.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests