Suivez-nous

Internet

N’achetez surtout pas vos Google Glass sur ebay

Les premières Google Glass arrivent entre les mains des Explorer. Par conséquent, les premières paires sont également en vente sur ebay.

Il y a

  

le

 

L’attente touche à sa fin pour quelques 2000 élus qui sont en mesure de mettre la main sur les fameuses Google Glass. Ces « Explorer » sont invités à venir les retirer chez Google à Montain View, Los Angeles ou New York (même si la livraison reste possible) contre un « petit » règlement de 1500$.

Et alors que certaines personnes vont venir sortir leur Google Glass de leur emballage les mains tremblantes, d’autres vont simplement les mettre aux enchères sur ebay.

Revendre ses Google Glass : Un deal juteux ?

L’opportunité semblait trop belle pour certaines personnes qui se rendaient compte avoir entre les mains un appareil d’une rareté exceptionnelle.
L’un des premiers exemples de Google Glass mis en vente sur ebay a donc très rapidement dépassé les 80.000$ d’enchères.
Difficile de blamer cet « explorer » peu scrupuleux qui pouvait déjà se faire 78500$ de marge en moins d’une journée (et l’enchère n’était pas terminée).

Des Google Glass qui deviennent inutiles

Mais la réponse de Google a été immédiate : si vous revendez votre paire de Glass, Google les désactivera.
Rien d’illégal à cela puisque les termes et conditions étaient claires sur ce sujet : « vous ne pouvez pas revendre, prêter, transférer ou donner votre appareil à quiconque ».

De retour sur ebay ce matin, les Glass semblent avoir disparue des enchères.

Alors sachez que si vous êtes pressé de pouvoir mettre la main sur les Google Glass… et que vous êtes même prêt à débourser quelques centaines de milliers de dollars pour les acquérir… vous pouriez vous retrouver avec un simple objet qui fera décoration sur votre bureau.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,8 M avis
18 Commentaires

18 Commentaires

  1. Arnaud

    18 avril 2013 at 10 h 17 min

    Il semblerait qu’il y air un problème dans la publication de la fin de l’article.

  2. Valentin-Pringuay

    18 avril 2013 at 10 h 21 min

    @Arnaud : c’est corrigé ! Truc triste : la connexion wifi qui me lâche au milieu de la publication de l’article au moment où il est déjà publié, mais que ce n’est pas encore finalisé 😉

  3. PatG

    18 avril 2013 at 10 h 25 min

    Est-ce bien légal ça que d’interdire la revente d’un objet dont on est possesseur après l’avoir acheté?

  4. imprimante

    18 avril 2013 at 10 h 34 min

    Oui ça parait limite cette interdiction de revendre un objet dont on n’est forcément propriétaire vu qu’on l’a acheté.
    Ca va faire encore l’objet de litige avec certains pays je pense.

  5. Marc

    18 avril 2013 at 10 h 39 min

    Heureux celui qui a déboursé plus de 80000$ pour un petit bout de plastique :p

    Mise à part cela, je me pose encore de réelles questions sur l’utilité pour le particulier d’un tel projet… Si ce n’est pour les « google addicts » qui doivent d’ores et déjà y trouver leur compte.

  6. Agence Web Nantes

    18 avril 2013 at 10 h 45 min

    Juridiquement parlant, si c’est spécifié dans le contrat de vente, il n’y a rien a faire. Maintenant, déontologiquement parlant c’est sur que ça va faire jaser.
    Si des personnes sont prêtes à mettre autant d’argent dans un objet, qu’ils laissent faire…ou alors qu’ils assurent les stocks 😉

  7. Adrian

    18 avril 2013 at 10 h 48 min

    Il suffit de vendre le compte google et le smartphone associé…

  8. Nicolas

    18 avril 2013 at 10 h 58 min

    @olyos : il n’y a pas ici de stock, c’est une sorte d’avant première pour les développeurs, limité à 2000 exemplaires.

  9. Clémentine @Xooloo

    18 avril 2013 at 11 h 03 min

    Merci pour cet article! Belle innovation ses Google Glass mais difficilement accessible pour le moment. Si la revente interdite était spécifiée dans le contrat, la décision de Google était légale je pense, mais c’est sur que c’est discutable, surtout le fait que l’on ne puisse même pas les prêter.

  10. Iceksy

    18 avril 2013 at 11 h 10 min

    Ils parlent de la version discovery.

    Il s’agit d’appareils de développement et, comme tous ces appareils, leur revente, prêt, don etc … est interdit dans les CGU.

    La version finale serait revendable comme n’importe quel appareil.

  11. ALAIN

    18 avril 2013 at 11 h 10 min

    Comme d’habitude, Google veut tout maîtriser. C’est quand même scandaleux d’interdire aux gens de vendre ce qu’ils ont acheté légalement!

  12. Christophe Maggi

    18 avril 2013 at 11 h 14 min

    Je crois que l’intérêt de dépenser 80000$ pour une paire de Google Glas se situe surtout au niveau d’éventuels industriels concurrents qui n’auraient pas réussi à les obtenir lors de la mise en vente officielle. En gros vous dépensez 80000$, vous désassembler l’engin, beaucoup de reverse engineering et vous avez la technologie. De nombreuses sociétés font ça dans des domaines différents mais ne s’en vantent pas et se débrouillent toujours pour acheter les produits convoités via des intermédiaires.

  13. PatG

    18 avril 2013 at 14 h 17 min

    @Iceksy: merci pour ces précisions. Comme quoi l’article était incomplet en omettant ce détail 🙂

  14. Comment changer son adresse ip

    18 avril 2013 at 14 h 23 min

    On ne peut même pas les prêter? pour la revente je comprends, mais le prêt..

  15. Charles

    18 avril 2013 at 14 h 47 min

    Logique pour Google d’interdire cette revente alors que cette première fournée de Google Glass sont normalement destinés à des développeurs.

    Moi en tout cas je les attends avec impatience, ne serait-ce que pour la fonction caméra qui permettra de filmer ses propres activités 🙂

  16. mens dress shirts

    18 avril 2013 at 14 h 53 min

    Le pire c’est quand même pour celui qui croyait avoir gagné $80k… dur de revenir à la réalité 🙂

  17. Credit in fine

    18 avril 2013 at 15 h 19 min

    Je n’aurais jamais imaginer que les Google Glass puissent se vendre aussi cher sur eBay !! Mais le plus humiliant c’est que Google n’autorise pas la vente de ce bien entre particuliers, dommage ! On est pas prêt d’en revoir de si tôt sur le marché noir 😉

  18. thom

    14 mai 2013 at 12 h 20 min

    Bonjour,
    La loi dit que ci, dans un contrat, un terme lèse l’une ou l’autre des parties, ce contrat deviens légitimement nul et non avenue. (le fait de ne pas pouvoir vendre un bien nous appartenant est, a mon avis, bien plus que « lésant »)
    Avis aux vendeurs de google glass, vendez vos lunettes et faites un procès a google, avec un bon avocat vous pouvez gagner sur les deux tableaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests