Suivez-nous

Sciences

La NASA veut retourner sur la Lune, et vite

La NASA a annoncé qu’elle se préparait à retourner sur la Lune « le plus rapidement possible », avant d’organiser des aller-retour plus récurrents vers le satellite.

Il y a

le

Lune NASA
© NASA

L’agence spatiale américaine a récemment confié sa volonté de retourner sur la Lune au plus vite, un projet qu’elle avait déjà rendu public il y a quelques mois avec une vidéo digne d’un teaser pour un film d’action.

La NASA prépare son objectif Lune

En effet, le patron de la NASA, Jim Bridenstine s’est exprimé sur le sujet lors d’une réunion à Washington le 1 février. Au cours de cet échange, il a exprimé très clairement la volonté de l’agence spatiale en indiquant : « Il est important de retourner sur la Lune le plus vite possible […] Cette fois-ci, lorsque nous retournerons sur la Lune, nous y resterons. Nous n’allons pas laisser des drapeaux et des traces de pas, rentrer à la maison et ne plus y retourner pendant 50 ans […] On pourra faire des aller-retour avec des humains ».

Le projet de la NASA est donc limpide, il s’agit de retourner sur la Lune, mais aussi d’y aller régulièrement pour ne pas laisser autant de temps que la première fois entre les prochains voyages. Pour rappel, c’est en 1969 au cours d’une course au satellite qui opposait les États-Unis à l’URSS, que l’astronaute américain Neil Armstrong a été le premier homme à fouler le sol lunaire. Au total, seule une dizaine d’hommes ont eu le privilège de se rendre sur la Lune grâce au programme Apollo.

Les paroles du patron de la NASA s’accordent avec les décisions politiques du président Donald Trump, qui s’accorde à dire que l’exploration spatiale est particulièrement importante. Il a d’ailleurs signé une directive sur le sujet en 2017. Le politicien aurait également promis un budget très conséquent à l’agence spatiale pour que celle-ci puisse se rendre sur Mars. Néanmoins, les problématiques techniques sont très conséquent, ce qui veut dire que le premier voyage, habité ou non, risque de se faire au cours des années 2030.

Concernant la Lune, la NASA souhaite concrétiser son retour avant 2028, si bien qu’elle devrait faire alunir un premier appareil vide en 2024 avant de renvoyer des astronautes. Pour cette première étape, l’agence a lancé un appel d’offres auquel plusieurs entreprises devraient répondre pour qu’une première sélection ait lieu en mai. Malgré tout, il ne serait pas étonnant que le projet prenne du retard, comme c’est souvent le cas quand il s’agit d’exploration spatiale.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Patrick

    15 février 2019 at 19 h 24 min

    Il y a de la concurrence dans l’air !
    Avec les Chinois, qui je pense ont quelques projets en ce sens.

  2. Aurelien barrau

    16 février 2019 at 12 h 05 min

    Encore faut il y avoir deja ete

    • Vinny

      17 février 2019 at 23 h 40 min

      C’est bidon leur histoire lunaire des années d’y a 50 ans! Et je me demande sur quoi d’autre ils mentent…

      • Eric

        18 février 2019 at 8 h 07 min

        Et la terre est plate aussi 🙂

    • Lelong

      20 février 2019 at 13 h 05 min

      Oh! Un faux Aurélien Barrau !

  3. CHL17

    18 février 2019 at 16 h 32 min

    les ravages des réseaux sociaux sur les cerveaux ramollis ! #theorieducomplot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests