Suivez-nous

Lifestyle

Netflix accusé d’avoir acheté des journalistes

Netflix aurait de charmantes petites attentions à l’égard de certains journalistes. De quoi faire réagir vigoureusement la concurrence.

Il y a

  

le

 
Netflix TV
© Unsplash / Thibault Penin

Netflix continue son expansion ces derniers mois. Cela se passe notamment à travers deux canaux différents : d’un côté des partenariats avec des chaînes payantes, comme Canal+ en France. De l’autre, une politique tarifaire agressive dans certains pays afin réussir à conquérir de nouveaux marchés, comme c’est le cas en Inde. Indispensable pour étendre sa domination et résister à l’arrivée des nouveaux acteurs du streaming. Même si cela pourrait ne pas suffire à éviter une année noire en 2020, l’entreprise de Reed Hastings fait le maximum.

Netflix chouchoute les journalistes

Le problème de tous ces efforts, c’est qu’ils franchissent parfois une certaine ligne rouge. C’est en effet ce que considère le Washington Post. Le média américain s’est intéressé au sujet après les Critic’s Choice Movie Awards. Un prix qui récompense les meilleures productions, avec un jury composé de journalistes et de critiques.

Netflix a touché le jackpot à cette occasion avec 71 nominations, dont 14 pour The Irishman. Inédit et un peu trop beau pour être vrai selon certains.

De quoi parle-t-on ici ? Quelques journalistes auraient bénéficié d’avantages en nature pour assurer la mainmise de Netflix sur le classement. Ils ont par exemple été invités dans des hôtels de luxe (W, Four Seasons, Beverly Hilton…). Comptez entre 500 et 2000 dollars la nuit. L’entreprise aurait payé les billets d’avion, l’hôtel, les trajets en Uber…, mais aussi organisé des rendez-vous exclusifs avec acteurs et réalisateurs.

Un journaliste, pour assurer la promotion de The Irishman, aurait ainsi eu le droit à une conférence de presse privée avec Scorcese et Al Pacino. Vous excuserez du peu. Reste à savoir si ces pratiques, qui sont par exemple courantes, dans le journalisme liée à l’industrie du tourisme, auront vraiment eu un impact dans la décision ultérieure des journalistes. Surtout, blâmer Netflix semble un peu facile. Les studios n’ont jamais été réticents à faire de même, depuis longtemps. Que reproche-t-on vraiment à Netflix ? De se mettre au niveau ?

Netflix
Par : Netflix, Inc.
4.3 / 5
10,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests