Suivez-nous

Gaming

Nintendo poursuit des développeurs de logiciels pirates pour Switch

Nintendo continue la chasse aux pirates et notamment la Team Xecuter

Il y a

  

le

 
Nintendo Switch joy-con
© Unsplash / Sara Kurfeß

Nintendo a décidé de poursuivre en justice les développeurs de logiciels pirates destinés à la Nintendo Switch. Ce type de logiciels permettent de lancer des jeux piratés, ce à quoi Nintendo s’est toujours opposé. Le constructeur japonais vise notamment Tom Dilts Jr, le développeur de UberChips, ainsi qu’un groupe de hackers anonymes propriétaires de divers sites web destinés à vendre des logiciels pirates provenant de la Team Xecuter, capables de contourner les réglementations de la Switch.

Ces logiciels permettent de télécharger un nouveau système d’exploitation (SX OS) pour la Switch afin de lancer des jeux piratés. Suite à la poursuite en justice, le site UberChips a cessé immédiatement d’exister, et Nintendo demande 2500 dollars par « violation de trafic ». Si UberChips a disparu, il reste encore de nombreux sites en ligne détenus par ce groupe de hackers. Sur certains d’entre eux, les kits permettant de débrider la Switch coûtent moins de 45 euros.

C’est loin d’être une première pour Nintendo. En 2018, la firme nipponne a déjà poursuivi de nombreux revendeurs de produits Team Xecuter. Quelques mois auparavant, en septembre, Nintendo a demandé 2 millions de dollars à RomUniverse, un site pirate de téléchargement illégal. La firme n’a pas obtenu la totalité de la somme demandée, comme dans la plupart des cas, cependant elle parvient à chaque fois à faire fermer ces acteurs malveillants. C’est le jeu incessant du chat et de la souris.

Qui aurait pu penser que Nintendo allait pouvoir reconquérir autant d’adeptes avec la Switch après le flop de la WiiU. Et pourtant l’entreprise japonaise l’a fait. La Nintendo Switch est tellement demandée que durant le confinement il était parfois impossible de trouver un revendeur avec du stock. Il faut dire qu’en plus de ne pas pouvoir sortir de chez soi, les utilisateurs l’ont acheté pour pouvoir jouer au dernier Animal Crossing qui est un carton phénoménal.

Nintendo Switch
9.7 / 10
NOTE
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Zineke

    21 mai 2020 at 8 h 34 min

    Que bigN regle les soucis de Joycon avant de courir apres des vils devs …et je suis pas sur que c est ce qui va faire plonger leurs benef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests