« Non ». Mark Zuckerberg ne viserait pas la Maison Blanche

Le PDG de Facebook dément les rumeurs sur ses ambitions politiques.

Depuis quelques semaines, des rumeurs sur une possible candidature du PDG de Facebook à la prochaine élection présidentielle circule sur la toile. Mark Zuckerberg a déjà fait en sorte que s’il venait à occuper un poste politique, il pourrait garder son contrôle sur Facebook. L’objectif personnel qu’il s’est fixé pour l’année 2017  a des airs de campagne présidentielle : rencontrer des gens dans tous les Etats des USA. Et dernièrement, il a publiquement indiqué qu’il s’éloignait de l’athéisme.

Le site BuzzFeed a récemment pu discuter avec le PDG de Facebook, ce qui lui a permis de clarifier les choses. Lorsqu’il a été interrogé par le site s’il envisage une candidature à la présidentielle, sa réponse a été « Non ». « Je me concentre sur la construction de notre communauté sur Facebook et sur l’initiative Chan Zuckerberg », a-t-il ensuite ajouté.

Cette déclaration est supposée mettre fin aux spéculations sur les ambitions de Mark Zuckerberg. Cependant, la réponse du PDG de Facebook est loin de convaincre tout le monde.

Le site américain TechCrunch note l’importance de la « sémantique » dans ces propos. « Zuckerberg n’a pas dit explicitement qu’il ne se présenterait jamais à la présidence, mais qu’il se concentre actuellement sur ses responsabilités actuelles et qu’il n’a pas l’intention de se présenter », écrit le site. D’autre part, cette déclaration n’exclut pas d’autres responsabilités politiques, comme gouverneur ou chef de cabinet à la Maison Blanche.

Et par ailleurs, il est courant qu’un futur candidat à la présidentielle américaine démente les rumeurs en attendant le bon moment pour faire une annonce formelle. Hilary Clinton et Donald Trump avaient pendant longtemps caché leurs ambitions avant de se porter candidats.

(Source)


Nos dernières vidéos

Répondre