Suivez-nous

Drones

Nouvelle alerte contre les drones intelligents de l’armée

Une ancienne employée de Google ayant travaillé pour la Défense des États-Unis affirme que les travaux en cours visant à rendre les UAV militaires plus autonomes seraient très risqués.

Il y a

le

États-Unis
© Justin Cron

Ce n’est pas nouveau : les progrès de la technologie ont régulièrement été dus aux avancées de puissantes organisations comme l’armée ou la NASA. Les drones, toujours plus présents dans de multiples secteurs d’activité, font désormais partie du paysage dépeint par la panoplie d’outils dont disposent maintenant les États pour se doter d’un atout solide lors des conflits.

Mais la combinaison de ces deux sujets, à l’heure où l’intelligence artificielle devient de plus en plus complexe et efficace, peut porter à controverse. Elon Musk et Stephen Hawking, d’ailleurs, ont déjà tiré la sonnette d’alarme à ce propos. Aujourd’hui, c’est pourtant du côté de de Mountain View que des craintes sérieuses se propagent.

« Davantage de personnes visées et tuées par l’armée américaine »

Dans un entretien accordé à The Guardian, Laura Nolan, auparavant employée chez Google, affirme ainsi que le Project Maven présente de très sérieux risques de déraper si personne ne se réunit autour d’une table pour décider du sort de ces nouvelles armes capables d’éliminer rapidement certains objectifs humains.

Pour rappel, ce projet est à l’initiative des États-Unis afin de renforcer les capacités de sa flotte aérienne. Après moult protestations de la part des ses équipes, l’entreprise de Sundar Pichai a tout de même finalement décidé de ne pas poursuivre sa sensible collaboration avec l’Oncle Sam.

Quelle solution ?

Pour sortir de l’impasse, l’ingénieure à l’origine de l’alerte propose une solution relativement simple : il est nécessaire de prendre des décisions communes pour éviter des « atrocités de masse ». L’une des options serait de bannir tout simplement l’usage des drones tueurs, à l’instar de ce qui a pu être fait avec les armes chimiques.

Malgré tout, peu de concret pour le moment, et encore faudrait-il savoir qui aurait une histoire suffisamment pacifique et des ambitions d’envergure pour l’humanité pour devenir décisionnaire d’un tel débat. Des idées ?

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests