Suivez-nous

Tech

L’opérateur Optus écope d’une amende d’un demi-million de dollars australiens

L’autorité des communications a infligé une amende de plus de 500 000 dollars australiens à Optus pour cause de spams par email.

Il y a

  

le

 
Optus opérateur
© Optus

L’opérateur Optus a été condamné par l’ACMA (Australian Communications and Media Authority) à payer une amende de 504 000 dollars australiens, soit près de 305 000 euros. En cause, le fait que l’opérateur n’ait pas respecté les lois en vigueur sur les emails.

Optus n’a pas respecté les choix de ses clients

En 2018, Optus a effectivement envoyé des emails et des SMS à plus de 750 000 clients qui avaient pourtant déclaré ne plus vouloir recevoir de courrier de la firme. D’autres ont également reçu des messages sans être en mesure de pouvoir se désabonner.

C’est la deuxième plus grosse amende imposée par l’ACMA à un groupe australien. L’amende record visait Telstra, un autre opérateur qui a écopé d’une sanction s’élevant à 510 000 dollars en 2014 pour cause de retards dans la connexion de nouveaux clients de téléphonie fixe.

S’il n’obtient pas cette triste première place, Optus reste tout de même dans le viseur de l’autorité australienne. La présidente de l’ACMA, Nerida O’Loughlin, a fait savoir que ce montant représentait bien « la gravité des infractions commises par Optus et son incapacité à honorer les souhaits de ses clients de se désabonner, dans certains cas à plusieurs reprises ».

D’autre part, Optus sera suivi par un consultant indépendant qui s’assurera que l’opérateur respecte les lois tout en se penchant sur ses procédures, ses systèmes et autres.

Rappelons que la loi impose plusieurs règles aux entreprises lorsque celles-ci souhaitent envoyer des emails à leurs clients. Dans le cadre du RGPD en vigueur dans l’Union européenne, par exemple, elles doivent obtenir l’accord du destinataire afin de pouvoir lui envoyer d’autres emails : c’est l’opt-in. Si cette règle n’est pas respectée, la CNIL rappelle que le montant de l’amende peut être de 750 euros par message publicitaire.

Les entreprises doivent aussi proposer l’opt-out, soit la possibilité pour le destinataire de mettre fin à la réception des emails.

Dans le cas d’Optus, c’est ce dernier point que l’opérateur n’a pas respecté, car il n’a pas permis aux clients de se désinscrire par le biais d’une option présentant cette possibilité.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. ilisa

    3 février 2020 at 16 h 45 min

    J’ai passé un bon moments et j en ai eue plein les yeux!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests