Suivez-nous

Tech

PayPal dans le vert, pourrait réaliser un grand coup dans la fintech

PayPal va bien, et le fait savoir dans la publication de ses résultats financiers du troisième trimestre 2019. Il reste le leader du paiement en ligne.

Il y a

  

le

 
PayPal audit
© Wikimedia Commons / Yaeli778

Le mois dernier, les jeunes créateurs de la startups « Stripe », ont levé pas moins de 230 millions de dollars. Dans la quête d’étendre leur service de paiement en ligne pour professionnels, l’entreprise est devenue la première « décacorne » la plus importante à l’heure actuelle, autrement dit la société non-boursière à la valorisation la plus forte : 32 milliards de dollars.

Mais à plus de 100 milliards de dollars de plus, le service PayPal, reste encore loin devant. La plateforme ne donne d’ailleurs aucun signe de fatigue, malgré sa présence depuis 1998. La vague fintech ne lui fait pas peur, et son actualité pourrait d’ailleurs lui permettre de rentrer dans un cercle qui reste inaccessible pour de nombreux concurrents comme Stripe et Checkout : le marché chinois.

Attention à cette arnaque PayPal qui vous réclame de l’argent par email

Le volume de transactions augmente via PayPal

PayPal vient de publier son bilan trimestriel, et force est de constater que les feux sont au vert chez la société située à San José, en Californie. La plateforme a recensé pas moins de 9,8 millions de nouveaux comptes actifs, permettant une augmentation considérable du nombre total de paiements, établi à 295 millions, soit une hausse de 25 %.

Au résultat, le chiffre d’affaires de l’entreprise a gagné 19 % sur un an, s’établissant à 4,38 milliards de dollars, et son bénéfice net par action a grimpé de 7 %.

Pour le dernier trimestre, le PDG de PayPal Dan Schulman et son équipe souhaitent poursuivre sur cette lancée, et vise d’ores et déjà à atteindre un chiffre d’affaires annuel compris entre 17,7 et 17,76 milliards de dollars. Le bénéfice par action devrait pour sa part s’établir entre 3,06 et 3,08 dollars, une excellente nouvelle pour les actionnaires.

PayPal investit difficilement, mais rachète stratégiquement

Malgré tout, le bilan aurait pu être encore meilleur, si PayPal n’avait connu le même sort pour ses investissements dans Uber et MercadoLibre. Les deux boîtes, dans lesquelles PayPal a investi des fonds, l’on finalement pénalisé, notamment dans sa hausse des bénéfices par action. Néanmoins, le service de paiement en ligne n’a pas si mal joué ces derniers temps, et déclarait en septembre dernier avoir acquis GoPlay, en rachetant 70 % du capital de l’entreprise.

Cette acquisition est d’une importance drastique pour PayPal. L’entreprise chinoise GoPlay est effectivement détentrice de licences pour effectuer des transactions en ligne au sein même du pays, là où la plupart des firmes américaines et européennes n’ont pas accès. De ce marché considérable, PayPal pourrait marquer un grand coup et conserver son avance acquise sur ses concurrents. Car malgré ses 21 ans, l’entreprise se cherche encore, et vient d’ailleurs de retirer sa participation dans le projet Libra, la crypto-monnaie de Facebook.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests