Le père du web identifie trois grosses menaces sur internet

Tim Berners-Lee le créateur du web s’inquiète de l’avenir d’internet, car d’après lui trois grandes menaces pourraient faire vaciller sa création. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’est exprimé sur le sujet et qu’il demande aux internautes de s’engager pour rendre le web plus sain.

Voilà déjà 28 ans que le web a vu le jour et pendant tout ce temps il n’a cessé de grandir et d’offrir au monde toujours plus d’informations, de connaissances, de loisirs, de services, etc. Toutefois, aujourd’hui le web est menacé, non pas par des hackers ou par un pays adepte de la censure d’État, mais par les puissances du marketing.

Tim Berners-Lee fait part de son « inquiétude grandissante » concernant l’avenir du web

Tim Berners-Lee était sans doute très loin de s’imaginer il y a 28 ans, lorsqu’il a posé la première pierre du World Wide Web, qu’il aurait à prophétiser la mort de sa propre création. Ce dernier a tenu à mettre en avant les trois grandes menaces qui pèsent sur le web et qui pourraient bien lui coûter la vie.

Dans une lettre ouverte, ce dernier a évoqué son « inquiétude grandissante », concernant trois menaces à éradiquer rapidement, si l’on ne veut pas détruire la confiance des internautes dans le web. Il dénonce la perte de contrôle des individus sur leurs données personnelles, la diffusion de désinformation ou de « fake news » de plus en plus fréquentes afin de collecter des revenus publicitaires, et enfin la publicité politique qui pourrait totalement corrompre l’esprit des internautes.

Tim Berners-Lee a déclaré aux sujets des fausses informations : « Nous devons repousser la désinformation en encourageant les gardiens tels que Google et Facebook à poursuivre leurs efforts pour combattre le problème, tout en évitant la création d’organes centraux pour décider ce qui est vrai ou non ». Il réclame toutefois un plus grand contrôle de ces firmes et une transparence algorithmique totale.

Des acteurs malveillants cherchent à corrompre le web

Le père du web a également recommandé pour lutter contre ces trois menaces, de créer une charte que les acteurs du web devraient respecter et il fait également appel à l’ensemble des internautes pour que chacun puisse apporter une aide dans ces luttes, pendant qu’il est encore temps, avant que le web ne soit totalement corrompu et que les internautes ne fassent plus confiance aux informations qu’ils y trouveront. Des acteurs malveillants cherchent à profiter du système pour en tirer des gains financiers énormes ou des avantages politiques, ce qui en soit est également une menace pour la démocratie et pas uniquement pour le web !

Tim Berners Lee s'inquiète du poids de trois menaces sur l'avenir du web

Source

Source 2


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Ah ! La fake news ! Mais lisez vos sources enfin !

    “Tim Berners-Lee a déclaré aux sujets des fausses informations : « Nous devons repousser la désinformation en encourageant les gardiens tels que Google et Facebook à poursuivre leurs efforts pour combattre le problème, tout en évitant la création d’organes centraux pour décider ce qui est vrai ou non ”

    Il dit exactement L’INVERSE !!! Si vous savez lire l’anglais !

    “There’s a common thread running through all three of these trends: The power of huge tech companies like Facebook and Google, and how, unchecked, they can have corrosive effects on our civil society.”

    Vous venez clairement de perdre un assidu lecteur. Vous n’êtes pas fiable.

    • Emmanuel Ghesquier
      Emmanuel Ghesquier on

      Même si vous ne faites plus partie de nos lecteurs assidus, je vais tâcher de répondre à votre commentaire. Premier conseil que vous donnerai : “suivez votre conseil, et relisez vos sources”… mais les vraies sources et non le Business Insider, qui semble être votre source par rapport au passage que vous citez en anglais, pour justifier vos accusations de Fake News.

      Et oui, le passage que vous citez ne fait malheureusement pas partie de la lettre de Tim Berners Lee. Vous pouvez trouver la lettre et sa traduction dans 5 langues sur le site de la World Wide Web Foundation : http://webfoundation.org/2017/.....28-letter/

  2. Suite à la perte de confiance et à l’exploitation de plus en plus agressive de ses utilisateurs, corrompre le web par n’importe quel moyen est une bonne chose, son usage risque ainsi d’être fort réduit, ce qui me semble être une bonne chose et laissera plus de temps libre pour regarder tout simplement autour de soi. Car une grande partie de notre vie, basée ou dépendante d’une technologie comme le web, manipulé par une petite élite, me semble être totalement absurde.

Répondre

Send this to a friend