Suivez-nous

Objets connectés

Philips attaque Fitbit et Garmin en justice pour violation de brevets

Encore un ! Après Google et Apple, Fitbit et Garmin sont à leur tour visés par une plainte. Philips les attaque en justice pour violation de brevets.

Il y a

  

le

 
philips garmin fitbit brevets
© Unsplash / Pepi Stojanovski

Décidément, l’année 2020 commence avec une salve d’attaques en justice. Après Google et Apple, Fitbit et Garmin font l’objet d’accusations de violation de brevets. Philips accuse les deux entreprises d’utiliser ses technologies dans leurs montres connectées. Les sociétés Ingram Micro, Inventec et Maintek sont également visées. Toutes ces entreprises exploiteraient les brevets de Philips relatives au suivi des activités, à la détection de mouvement et aux rapports d’alarmes.

Pour Fitbit, Philips cherche à compenser son retard

Avant de déposer plainte en décembre 2019 auprès de l’Internation Trade Commission (plus rapide à régler ce type de litige), Philips a déclaré avoir négocié avec chacune des sociétés pendant trois ans. Négociations qui se sont donc révélées infructueuses. Philips est donc passé à la vitesse supérieure et demande le retrait de la vente des produits utilisant ses technologies.

Sur les cinq entreprises visées, seule Fitbit s’est exprimée auprès de Reuters. Pour ses représentants, Philips cherche uniquement à rattraper son retard sur le marché des montres connectées. Ambiance.

Nous pensons que ces allégations sont sans fondement et résultent de l’échec de Philips à réussir sur le marché des montres connectées.

Fitbit ajoute que les accusations de Philips n’ont aucun sens dans la mesure où la marque est arrivée sur le marché (Health Watch en 2016) longtemps après ses produits. L’ITC, en charge de régler le litige, a déclaré qu’elle « n’avait pas encore pris de décision sur le fond de l’affaire » et qu’elle rendrait son verdict « le plus tôt possible ».

Jamais deux sans trois

Depuis le début de l’année 2020, les attaques en justice se multiplient. Apple est visé par Masimo, spécialiste de technologies de santé, qui l’accuse d’utiliser ses brevets dans ses dernières Apple Watch Series 4 et 5. Sonos a porté plainte contre Google, l’accusant d’utiliser ses technologies audio dans la conception de ses enceintes connectées Home. Google devrait d’ailleurs récupérer le dossier Fitbit puisqu’elle a racheté l’entreprise fin 2019.

La résolution de ces affaires ne pourrait survenir que très tardivement. Souvenez-vous : Apple et Samsung se sont retrouvés devant les tribunaux des années durant, chacun accusant l’autre de violation de brevets. L’épuisement a fini par se solder par un accord. Enfin, Qualcomm est venu à bout d’Apple après des années de combat. L’entreprise californienne a fini par verser quelques milliards de dollars au fondeur.

Doit-on s’attendre à des poursuites aussi longues ? Google et Sonos devraient trouver un accord rapidement, le spécialiste de l’audio ne disposant pas de ressources suffisantes pour lutter indéfiniment. En revanche, Philips, Fitbit et Garmin ont les reins assez solides pour mener un combat acharné. La suite au prochain épisode.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests