Suivez-nous

Ordinateurs

Plus de 60% des publicités malveillantes sur le web sont destinées à… Windows

Selon une récente étude, les utilisateurs Windows seraient particulièrement exposés aux nombreuses publicités malveillantes qui sévissent sur le web.

Il y a

  

le

 
Your Phone sur Windows 10
© Microsoft

Windows, l’OS préféré des publicités malveillantes

Une récente étude menée par les experts en sécurité de chez DevCon a démontré que les publicités malveillantes qui sévissent sur le web ont tendance à privilégier l’OS de Microsoft. En effet, d’après cette étude, menée entre juillet et novembre 2019, 61% des publicités vérolées en circulation sur le web sont destinées à Windows 10 et Windows 7 (dont la fin est proche).

Plutôt logique finalement, quand on connait la suprématie de Windows dans le monde. En deuxième position, si l’on pensait retrouver macOS, le système d’exploitation d’Apple, c’est raté, puisque c’est un certain ChromeOS qui est très prisé des hackers, à hauteur de 22,5%. Le système macOS se classe en troisième position, avec 10,5%.

Etude publicités malveillantes Windows

iOS en tête sur le marché mobile !

L’étude menée par DevCon prend également en compte les écosystèmes mobiles, et c’est ici Apple qui monte sur la première marche, avec 3,2%. Il est talonné par Android, avec 2,1%. Rappelons qu’en 2019, Android s’accapare plus de 85% de part de marché en ce qui concerne les OS mobiles, très loin devant iOS, à un peu plus de 13%.

Evidemment, DevCon rappelle que les publicités malveillantes ont pour objectif de rediriger les utilisateurs vers de faux sites web, ou encore de les inciter à télécharger certaines applications vérolées, qui se chargeront (la plupart du temps) de dérober un maximum de données privées.

Pour se protéger efficacement, DevCon rappelle qu’il est recommandé d’utiliser un antivirus, d’éviter si possible d’enregistrer ses mots de passe au sein même de son navigateur web, de vider régulièrement cache et cookies, mais aussi (et surtout) de faire preuve de vigilance, et de ne pas cliquer sur des publicités improbables, comme le nouvel iPhone à seulement 1€ ou le fait que vous ayez été tiré au sort pour remporter une green card ou un joli pactole d’un million de dollars. Bref, de la précaution donc, mais aussi un peu de bon sens.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests