Portraits d’influenceurs : Emmanuelle Plana Laurent, Instagram et coaching sur-mesure

Instagrameuse et coach sportif, Emmanuelle Plana Laurent réunit aujourd’hui une communauté de 66,1k abonnés sur son principal réseau social.

Emmanuelle Plana

Nous inaugurons avec ce portrait notre nouvelle rubrique sur l’actualité des influenceurs. Cette rubrique, que nous souhaitons hebdomadaire, sera publiée le vendredi soir car nous pensons que c’est de la bonne lecture pour le week-end 😉 C’est Louise – qui a rejoint la rédaction de Presse-citron récemment – qui se chargera de cette rubrique, que nous allons évidemment améliorer et compléter au fil des épisodes, avec notamment un résumé de l’actu des influenceurs en complément des portraits, et probablement d’autres petites choses sympathiques afin que ce petit monde n’ait plus aucun secret pour vous. N’hésitez pas à nous faire vos remarques et suggestions en commentaires, cela nous aidera à progresser !

À l’origine du compte Instagram de Manue, il y avait le running, discipline qui s’est ensuite muée en musculation et en fitness pour finalement se focaliser sur le coaching et le studio ML, un lieu où elle pratique des séances de sport sur-mesure. Installée dans les locaux de Now Coworking à Lyon, elle y fait transpirer des volontaires 25 à 30 heures par semaine. Actuellement 29 ans au compteur, Manue a débuté sur Instagram en 2014 pour finalement trouver son rythme de publication et y partager une fois par jour des photos autour du sport et de la nutrition. Ou tout simplement de jolis clichés davantage axés sur le lifestyle. Elle explique avoir une communauté constituée à 65% de femmes âgées de 18 à 35 ans, intéressées par le sport, mais aussi par la reconversion professionnelle. Si cette dernière a suscité l’intérêt, c’est qu’il s’agit d’un sujet que Manue a beaucoup partagé avec sa communauté.

Après trois années de Bac Arts Appliqués, elle prend un virage vers un Master 1 de Droit Eco Gestion, « quelque chose de carré, droit, pour contrebalancer » explique-t-elle. Quelques années dans le secteur de la RH, elle rêve de trouver le relationnel qu’elle était venue chercher là et passe le BPJEPS pour devenir coach sportif. Si le parcours peut sembler fouillis, il suit une ligne rouge toujours claire, le sport le désir de partager.

Sans forcer ni brutaliser les corps, Manue souhaite privilégier la santé de sa communauté et de ses clients plutôt que les lignes physiques de muscles bien dessinés. Si elle adore échanger avec les internautes, elle a conscience de la responsabilité que cela implique, et explique que c’est important d’avoir un message « clair et simple car il aura forcément un impact ». Plutôt que de partager la vision des énormes salles de sport, elle pratique d’ailleurs le coaching de façon individuelle ou avec de très petits groupes constitués de deux à trois personnes « maximum ».

Travailler avec des marques qui lui plaisent, sinon « ça ne sert à rien »

Originaire de Nancy et lyonnaise depuis 6 ans, Emmanuelle a déjà collaboré avec plusieurs marques de sportswear sur Instagram, à l’exemple de Puma ou Nike. Néanmoins, elle ne se ferme pas de porte et a aussi travaillé avec Cache-Cache, et elle a d’autres partenariats en préparation. Comme pour ses séances de coaching, Manue préfère la qualité à la quantité et travaille avec des marques qui lui plaisent, sinon « ça ne sert à rien ». Elle choisit des produits qu’elle aime et des collaborateurs qu’elles apprécie. Si elle a pas mal d’amis influenceurs, Manue ne souhaite pas en profiter pour gonfler sa communauté et préfère une fois de plus bien choisir ses collaborateurs. À ce propos, elle a réalisé de belles collaborations avec l’une de ses amies et influenceuse, Justine Gallice ainsi qu’avec Gwen, fondatrice du blog Musculation au féminin. Avec la première, elle a collaboré autour du lancement de son deuxième ebook, un programme d’entrainement de douze semaines.

Rapidement, une dynamique positive s’installe sur son compte Instagram les deux premières années. Elle gagne en followers et en engagement, construit sa communauté. Les algorithmes d’Instagram ayant changé, la troisième année est plus difficile. Et surtout, elle se blesse. Difficile de créer du contenu quand ce dernier se concentrait justement sur des entrainements sportifs. Elle poste un peu moins, fait grandir sa communauté un peu plus lentement mais garde la force, et décide de se diriger aussi vers des contenus plus lifestyle. Si sa communauté habituée au sport et à la nutrition trouvait cela étrange au début, elle finit par s’y habituer peu à peu, et l’engagement et le reach reviennent.

Un blog pour mettre des mots

En support d’Instagram, elle tient aussi un blog qui lui permet de répondre à des problématiques plus larges, d’y mettre ses mots. Manue explique « s’autocensurer » parfois, parce qu’avec le sport « il n’y pas qu’une seule réponse ». Encore cette question de responsabilité à laquelle elle est sensible. Manue sort parfois du numérique pour retrouver ses followers. Seulement, pas question de se retrouver autour d’un café. En fait, elle veut des rencontres « d’égal à égal » et pour cela, elle organise des séances de sport suivies d’un déjeuner ou d’un gouter autour duquel tout le monde peut discuter.

Aujourd’hui, Manue fait tourner sa petite entreprise seule et se rémunère principalement grâce à son activité de coach, puis avec ses ebooks et son compte Instagram. Elle a des projets à venir pour l’an prochain, dont le lancement de son quatrième ebook. Elle souhaite aussi développer son blog, puis mettre avant le support vidéo.

Mesurée dans son rôle d’influenceuse comme dans les séances de sport qu’elle donne, Manue accepte de prendre le temps pour faire les choses à sa manière. Une forme de sur-mesure dans le coaching et sur Instagram.

Vous êtes influenceuse ou influenceur avec au moins 10.000 followers sur Instagram, YouTube ou Twitter, et vous souhaitez figurer dans cette rubrique ? Contactez-nous.


Nos dernières vidéos

Répondre