Suivez-nous

Tech

Pour alimenter son nouveau data center européen, Apple annonce un projet qui décoiffe

D’ici la fin de l’année, deux des plus grandes éoliennes du monde verront le jour.

Il y a

  

le

 
Apple Viborg Data Center
Le dernier projet d'Apple pour alimenter son data center de Viborg © Apple

Apple veut atteindre la neutralité carbone en 2030, « chaînes d’approvisionnement incluses ». D’ici là, un nouveau data center vient de débuter son activité au Danemark, pour gérer l’activité européenne de l’App Store, de Siri, iMessage, Apple Music et d’autres services connexes. Au total : de nouvelles infrastructures de plus de 45 000 mètres carrés, tout prêt de la ville de Viborg.

Pour pouvoir assumer un nouveau pôle aussi gros et énergivore, Apple vient d’officialiser le début des travaux de deux turbines, placées à plus de 200 mètres de haut. Il s’agira de certaines des plus hautes éoliennes du monde, alors que celle ayant le record du monde est située à Rotterdam aux Pays-Bas, avec une hauteur de 260 mètres. Avec ses deux ouvrages, la firme de Cupertino estime pouvoir produire jusqu’à 62 gigawattheures par an.

Normalement, le data center sera donc entièrement autonome et se servira de l’énergie éolienne et solaire (en partenariat avec European Energy) pour pouvoir fonctionner. Apple prévoit de connecter ses deux turbines au réseau local en cas de surplus d’énergie. Les 62 GWh produits par les deux éoliennes pourraient en théorie alimenter plus de 20 000 foyers, selon la marque à la pomme.

Apple Data Center

© Apple

Les exigences prises iront aussi dans les relations que la marque possède avec ses partenaires. Sur ce point, elles sont de plus en plus à avoir passé le cap, à l’image de Varta, une entreprise allemande qui développe les batteries des AirPods d’Apple. Celle-ci s’est également engagée à produire ses équipements avec de l’électricité provenant uniquement d’énergie renouvelable. En Suisse, STMicroelectronics et DSM Engineering se sont eux aussi engagés.

Des ambitions revues à la baisse

Le projet de data center au Danemark avait été évoqué en 2015 par Apple. Cette année, la marque n’avait pas présenté une mais deux installations. La seconde devait voir le jour à Aarbenraa, une autre ville du Danemark, pour un budget estimé de 921 millions de dollars.

Finalement, Apple revenait l’année dernière sur le sujet en évoquant la revue à la baisse de ses ambitions. Finalement, il n’y aura qu’un seul centre de données, basé à Viborg. Le terrain du second avait pourtant été acheté en 2017, pour une surface de 285 hectares. La municipalité de la ville avait qualifié la nouvelle de « complètement inattendue ».

Apple, de son côté, n’avait pas été très ouvert sur l’explication. Un communiqué de la marque faisait savoir : « Alors que nous approchons de l’achèvement de notre nouveau centre de données Viborg dans le centre du Jutland, au Danemark, nous avons décidé de nous concentrer sur la croissance de ce site au lieu de construire un centre de données supplémentaire à Aabenraa ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests