Suivez-nous

Réseaux sociaux

Pour améliorer son assistant vocal, Facebook paie des utilisateurs

Aux États-Unis, Facebook rémunère des utilisateurs pour utiliser leurs enregistrements vocaux.

Il y a

  

le

 

Par

Application Facebook
© Joshua Hoehne / Unsplash

Comme d’autres entreprises, Facebook a besoin de données pour améliorer ses services. Et si autrefois, ses pratiques pouvaient être controversées, l’entreprise a déjà adopté une nouvelle stratégie : payer les gens pour pouvoir exploiter leurs données pour le développement de nouveaux produits.

Il y a quelques mois, le numéro un des réseaux sociaux a lancé un nouveau programme, baptisé Viewpoints, via lequel des utilisateurs peuvent être rémunérés lorsqu’ils aident Facebook à améliorer ses produits.

Et d’après un récent article de The Verge, Facebook vient de lancer un nouveau projet via Viewpoints pour collecter des enregistrements d’utilisateurs.

Des données rémunérées

À l’instar d’autres entreprises, Facebook développe son propre assistant vocal. Et comme ses concurrents, il a besoin d’analyser des enregistrements pour améliorer ses algorithmes.

Et c’est là qu’intervient le programme Wiewpoints puisque c’est grâce à celui-ci que Facebook collecte ces enregistrements.

D’après nos confrères de The Next Web, pour contribuer, il faut vivre aux États-Unis, avoir plus de 18 ans et avoir plus de 75 amis sur son compte Facebook.

Actuellement, pour chaque enregistrement, Facebook donnerait 200 points à l’utilisateur. Et lorsque celui-ci atteint 1 000 points, cela permet de gagner 5 dollars, soit 1 dollar par enregistrement.

En tout cas, en rémunérant ses utilisateurs pour ces enregistrements, Facebook évite d’éventuelles polémiques comme celles que Google ou Apple ont dû gérer (depuis, les deux entreprises sont devenues plus transparentes concernant les processus d’amélioration de Google Assistant et de Siri via les enregistrements de requêtes d’utilisateurs).

Pour rappel, Facebook propose déjà ses écrans connectés Portal, qui sont des concurrents des Nest Hub de Google et des Amazon Echo Show. Mais en plus des enceintes ou des écrans connectés, Facebook pourrait aussi avoir besoin d’un bon assistant vocal, capable de rivaliser avec ceux de Google, Amazon et Siri, pour ses futures lunettes de réalité augmentée.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
103,5 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests