Suivez-nous

Startups

Pour investir dans l’aérospatial en bourse, faut-il vraiment attendre SpaceX ?

La startup Momentus va entrer en bourse. L’explosion du marché des petits satellites pourrait lui offrir une croissance d’envergure.

Il y a

  

le

 
Momentus Space Startup
© Momentus

La startup Momentus veut « augmenter considérablement la flexibilité d’un lancement de fusée », comme l’indiquait son PDG en juillet dernier. Née en 2017 et presque inconnue du grand public, elle pourrait pourtant devenir la nouvelle star de l’univers spatial en bourse. Ce mercredi 7 octobre, l’entreprise a officialisé son intention de rejoindre le Nasdaq et devenir publique. Des sources internes avaient déjà avancé l’idée ces dernières heures, voilà que son entrée en bourse est maintenant planifiée pour le début de l’année prochaine sous le symbole « MNTS ».

Pour ajouter cette flexibilité promise, Momentus opère en tant que « navette ». Elle veut se charger de la mise en orbite des satellites une fois la séparation avec le lanceur effectué. « À partir d’un seul lancement, nous pouvons descendre sur plusieurs orbites et simplement changer d’altitude ou d’inclinaison, vous laissant tomber à plusieurs endroits », expliquait le PDG Mikhail Kokorich dans un entretien avec CNBC. L’accès à l’espace démocratisé par SpaceX et l’augmentation du nombre de petits satellites privés envoyés par conséquent est une aubaine pour Momentus.

En bourse avant SpaceX

Celui qui est avant tout son partenaire, SpaceX, se chargera de son premier vol commercial annoncé pour décembre prochain. Mais Momentus est déjà au stade de signer des contrats à plusieurs millions de dollars. Le dernier en date était avec le spécialiste néerlandais ISILaunch. Une planification de calendrier qui ne cesse d’augmenter l’intérêt des investisseurs sur la startup.

En attendant SpaceX, qui n’est pas près d’être introduit en bourse (Elon Musk vise la planification d’un voyage vers Mars pour cela), Momentus sera-t-il un investissement à ne pas rater une fois coté en bourse ? La startup annonce une valorisation de 1,2 milliard de dollars pour ses débuts en bourse. La société deviendrait publique via une SPAC (une méthode d’introduction en bourse bien à la mode aux États-Unis), via Stable Road Capital, qui aurait levé 172,5 millions de dollars en novembre 2019 pour cette occasion. Dans un communiqué, Momentus a déclaré qu’elle s’attendait à devenir rentable dans trois ans, avant de dégager des revenus annuels de 500 millions de dollars.

Momentus n’a que trois ans, et l’utilisation de la méthode d’un SPAC pour entrer en bourse fait de la startup une jeune pousse aussi pressée que novice. Elle ne compte d’ailleurs que 60 employés, mais procède actuellement à une campagne de recrutement de taille. Par le passé, les investisseurs de Momentus lui ont permis de lever 50 millions de dollars. Y Combinator, et le Prime Movers Lab en sont les principaux.

Le « covoiturage » de l’espace

Finalement, quelle valeur ajoutée apporterait Momentus à l’aérospatial pour cette nouvelle décennie ? Pour comprendre son intérêt, un schéma simplifié utilisant les entreprises d’Elon Musk pourrait simplifier la tâche. En fait, l’activité de Momentus se placerait entre celle des fusées de SpaceX et celle des satellites Starlink. La startup opère sur ce qu’il est familier d’appeler le « covoiturage spatial ».

Par son premier engin, le Vigoride, Momentus serait capable de déployer des satellites sur des orbites bien plus spécifiques. Les fusées de SpaceX sont classées parmi les plus grosses, et ce genre de déployeurs spécifiques permettrait aux entreprises de pouvoir terminer l’acheminement de leur satellite. Rendez-vous le 9 décembre prochain pour la première embarcation à bord d’une Falcon 9, et le début d’année prochaine pour voir le symbole « MNTS » se faire une place parmi les 2250 valeurs que composent le Nasdaq, et le quatrième opérant sur le marché de l’univers spatial.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests