Suivez-nous

Objets connectés

Pourquoi Apple annonce une baisse du prix du HomePod

Apple a annoncé qu’elle baissait le prix du HomePod à 329 euros, là où l’enceinte connectée coûtait 349 avant ce changement. Mais pourquoi cette différence de 20 euros en France (et plus ailleurs) ?

Il y a

le

Apple HomePod
© Unsplash / Howard Lawrence B

À l’origine, Apple a dévoilé son HomePod en février 2018, là où il a fallu attendre jusqu’au mois de juin pour pouvoir en profiter en France. Son prix était alors de 349 dollars aux USA, contre 349 euros en France.

Néanmoins, la marque à la pomme a discrètement changé les tarifs de son enceinte connectée, si bien que les tarifs affichés sur l’Apple Store ne sont plus les mêmes.

Apple HomePod prix

Une baisse des prix du HomePod d’Apple pour relancer les ventes ?

En effet, le HomePod d’Apple coûte désormais 329 euros, contre 349 avant, en Europe et en France. Aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, les tarifs ont également été revus à la baisse avec de nouveaux prix respectifs de 299 dollars (au lieu de 349), 399 dollars canadiens (au lieu de 449) et 279 livres (au lieu de 319). Dans ces pays, les prix affichent donc des différences allant de 20 à 50 euros, dollars ou livres.

Il est intéressant de se questionner sur cette soudaine baisse de prix du HomePod, car Apple n’est pas connu comme étant une marque qui revoir le tarif de ses appareils à la baisse. Elle a tout de même accepté de faire une entorse à cette règle en baissant le prix de ses iPhone en Chine plusieurs fois, une exception qui pourrait lui permettre de conserver ses parts sur le marché. Si Apple a déjà procédé à un tel changement, elle ne l’avait jamais appliqué à des marchés européens et américains, comme c’est le cas ici.

Là où Apple n’évoque pas directement les chiffres des ventes du HomePod, l’on sait néanmoins que l’appareil connecté n’a pas remporté le succès escompté auprès des utilisateurs. À sa sortie, ce dernier a été jugé en raison de son prix, de Siri et de son manque de fonctionnalités et il lui a été reproché de n’être qu’une enceinte haut de gamme plutôt qu’un réel appareil connecté étant utile.

C’est peut-être donc à cause de ce manque de succès du HomePod qu’Apple a pris la décision de baisser ses prix. Mais même si cette modification est intéressante, l’appareil connecté a tout de même du mal à entrer en concurrence directe avec les enceintes vocales qui dominent le marché, c’est-à-dire Amazon Alexa et Google Home. Pour rappel, ces deux marques proposent Echo Dot et Home Mini, dont les tarifs ne dépassent pas les 60 dollars. Même si les qualités sonores de celles-ci sont moindres que le HomePod, elles disposent tout de même de fonctionnalités intéressantes et ont l’avantage d’avoir un écosystème plus ouvert que celui d’Apple.

En somme, cette baisse des prix pourrait symboliser un aveu d’échec de la part d’Apple, qui reconnaîtrait là qu’elle n’a pas atteint les objectifs escomptés.

Pour l’instant, certaines boutiques comme Boulanger ou Darty affichent toujours les anciens prix, contrairement au site officiel d’Apple.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests