Suivez-nous

Auto-Moto

Pourquoi Ford reporte son projet de taxis autonomes à 2022

Le constructeur Ford prévoit de repousser la mise en service de taxis autonomes à 2022, une décision conséquente à la pandémie de coronavirus.

Il y a

  

le

 
Ford taxis autonomes
© Ford

Depuis le début de la pandémie actuelle, plusieurs entreprises mondiales ont dû revoir leurs projets, acceptant ainsi de repousser certains de leurs plans —de quelques mois… ou de quelques années. Dans ce contexte de crise sanitaire, Ford a également annoncé le report d’une de ses initiatives.

Dans un communiqué, le constructeur automobile a annoncé qu’il repoussait d’un an le lancement commercial de ses véhicules autonomes. Ford prévoyait de mettre en place sa flotte de taxis sans chauffeurs d’ici l’année 2021 aux États-Unis, un projet qui n’aura finalement lieu qu’en 2022.

Ford va « prendre le temps d’étudier les changements de comportement des clients »

La marque justifie sa décision de la sorte : « Compte tenu des défis de l’environnement commercial actuel, ainsi que de la nécessité d’évaluer l’impact à long terme de COVID-19 sur les comportements des clients, Ford a pris la décision de reporter le lancement de ses services de véhicules autonomes à 2022. La compréhension du comportement des clients est un élément essentiel de la mise en place d’un nouveau service de mobilité fondé sur la confiance et destiné à faciliter la vie des gens ».

Ford annonce également qu’il profitera de cette période pour « prendre le temps d’étudier les changements de comportement des clients (…) et éventuellement de modifier sa stratégie de mise sur le marché ».

Toutefois, Ford prévoit de maintenir le lancement de la Mustang Mach-E (SUV électrique concurrent du Tesla Model Y) qui devrait avoir lieu cette année, au même titre que la présentation d’une nouvelle version de la Bronco.

Ford a aussi annoncé qu’il prévoyait d’importantes pertes supplémentaires dans les mois à venir. Au premier trimestre, le groupe automobile a accusé une perte de 2 milliards de dollars, un chiffre qui devrait dépasser les 5 milliards de dollars au cours du deuxième trimestre.

Depuis le mois de mars, plusieurs entreprises américaines ont été dans l’obligation de se mettre à l’arrêt afin de respecter les consignes du gouvernement, c’est le cas de Ford —qui est donc à l’arrêt depuis une longue période maintenant.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests