Suivez-nous

Lifestyle

Pourquoi Google divise les M&M’s par couleur ?

Google prend soin de ses employés, on le sait déjà depuis longtemps. Mais l’entreprise ne le fait pas d’une façon aussi aléatoire qu’on pourrait le penser.

Il y a

  

le

 
Google MMS
© Presse-citron.net

Ces derniers mois, plusieurs affaires ont secoué Google du point de vue de la gestion du personnel. L’entreprise a ainsi été blâmée sur sa capacité à garder les employés issus de la diversité ou encore sa gestion des affaires de harcèlement sexuel. Mais dans le même temps, le géant de Mountain View incarne un genre de modèle au sein de la Silicon Valley. Les entreprises peuvent notamment profiter tous les jours de repas, gratuitement et à volonté. Toutefois, il ne s’agit pas simplement de mettre des aliments à disposition. L’entreprise a travaillé minutieusement le sujet, comme le révèle un article de Fast Company.

La data au service de l’alimentation chez Google

Au total, il n’y a pas moins de 1 300 cuisines à disposition des employés de Google, un peu partout sur la planète. Vous n’y trouverez pas les mêmes aliments dans tous les pays bien entendu. A chaque fois, l’entreprise s’adapte aux habitudes locales.

Il existe même un département au sein de Google chargé de gérer cet aspect de l’entreprise : Google Food. Ce service a fait appel il y a quelques années à Zoe Chance, une professeure de Yale, pour lui demander la meilleure façon de présenter les snacks et surtout éviter que les employés ne passent leur temps à grignoter, notamment les M&M’s, qui sont la friandise préférée des employés de Google un peu partout sur la planète.

La spécialiste en stratégie comportementale a donc retenu quelques concepts de base. Tout d’abord, séparer les boissons des sucreries. Cela permet ainsi d’éviter qu’une personne voulant boire de l’eau se retrouve à manger par gourmandise. Mais cette approche concerne aussi les M&M’s. Selon elle, il faudrait les séparer par couleur pour une raison simple : en réduire la consommation. En clair, si vous les voyez mélangés sous vos yeux, vous aurez envie d’en manger en plus grande quantité que si vous les voyez séparés en petits paquets uniformisés.

A noter que la stratégie de Google fait désormais des émules puisque le nombre d’entreprises américaines qui offrent snacks et boissons à volonté a grimpé de 20 à 32% entre 2013 et 2018. Autre raison, les employés de Google Food ont essaimé, notamment chez Dropbox ou Airbnb.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,3 M avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Jimmy Cram

    1 août 2019 at 19 h 47 min

    Pas bons, les bonbons, non non, pas bons du tout, pffff

  2. Sylvie

    3 août 2019 at 0 h 51 min

    Professeure ça n’existe pas on dit une professeur ou une professoresse (très rare) ou encore une professeuse (encore plus rare) mais aucun cas une « professeure ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Partenaire

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests