Suivez-nous

Tech

Pourquoi les astronautes de l’ISS ont cuisiné des cookies qu’ils n’ont pas mangés

Les astronautes présents dans l’ISS (Station Spatiale Internationale) se sont attelés à la préparation de cookies conçus à l’aide de leur four spécial, mais les biscuits n’ont pas eu vocation à être mangés. Voici pourquoi.

Il y a

  

le

 
Cookie ISS
© Capture d’écran de la vidéo « Cookies in Space: Zero G Kitchen Oven B-Roll » / DoubleTree by Hilton

Début novembre, les astronautes présents à bord de l’ISS ont reçu un four particulier conçu pour la cuisson dans l’espace. D’une forme cylindrique, l’appareil s’adapte à la Station et aux particularités de la microgravité.

Vous l’avez peut-être deviné, les astronautes n’ont pas cuisiné les cookies pour pouvoir les déguster tranquillement durant ces fêtes de fin d’année. Ils ne sont pas non plus pour le père Noël, comme l’indique Christina Koch dans son tweet avec humour.

En effet, les biscuits ont été préparés dans le four puis scellés afin d’être renvoyés directement sur Terre pour être analysés. L’objectif de l’expérience scientifique n’était donc pas de tester le goût de ces fameux cookies, mais plutôt de voir comment il était possible de cuire des aliments dans l’espace.

Les astronautes n’ont pas non plus mangé ces cookies, car le four est toujours en phase expérimentale et la NASA ne voulait pas leur faire courir un risque.

Comment fonctionne le four de l’ISS ?

Il existe effectivement quelques différences majeures entre la cuisson sur Terre et celle que les astronautes ont réalisée au sein d’un environnement spatial. Sur Terre, l’air chaud et les ventilateurs font circuler la chaleur, si bien que les cookies cuisent de façon uniforme dans le four. Mais dans l’espace, les cookies peuvent très bien s’envoler et produire des mouvements qui feraient que leur cuisson échoue.

Pour éviter ce problème, le four spatial dont profite l’ISS dispose de quelques particularités. Mary Murphy, responsable des charges utiles internes chez Nanoracks —l’entreprise qui a conçu l’objet, explique : « Il ne fonctionne pas comme votre four sur Terre. Nous devons en fait changer substantiellement le design […] de ce que vous pensiez qu’il est habituellement ». Cela explique pourquoi l’appareil prend à la forme d’un cylindre équipé d’un plateau dont le but est d’enfermer les ingrédients de la recette dans un sachet. Avec cette technique, les cookies peuvent donc cuire plus uniformément.

Four ISS

Schéma du four © Capture d’écran de la vidéo « Cookies in Space: Zero G Kitchen Oven B-Roll » / DoubleTree by Hilton

L’astronaute Luca Parmitano, actuellement présent à bord de l’ISS a déclaré : « Le four est très, très simple à utiliser, et je pense qu’il a fonctionné comme prévu. Nous avons pu faire cuire les échantillons, mais il a fallu quelques essais pour savoir combien de temps ils devaient rester dans le four ». Les premiers tests ont vraisemblablement donné lieu à des cookies peu cuits et pâteux tandis que les suivants étaient plus bruns et mieux cuits.

Ces essais permettront, à plus long terme, de savoir comment les astronautes pourront se nourrir lors de longs voyages dans l’espace.

Actuellement, six astronautes sont présents à bord de l’ISS en plus de l’italien Luca Parmitano. Les américains Christina Koch, Andrew Morgan et Jessica Meir ainsi que les russes Oleg Skripochka et Alexander Skvortsov font partie du voyage.

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Brochec

    29 décembre 2019 at 19 h 12 min

    Normal qu’ils n’aient pas eu le droit d’en manger. Ce sont des  » space cake »😁

  2. Melik

    30 décembre 2019 at 1 h 11 min

    La conquête de l’espace est elle bonne pour l’homme ? Cet article me fait un peu penser a un film de Stanley Kubrick…

  3. Patrick Huet

    30 décembre 2019 at 12 h 52 min

    Et puis, la sensation du goût peut différer dans l’espace par rapport à une position sur terre. Il faudrait aussi étudier cette possibilité.

  4. Jean bon

    31 décembre 2019 at 11 h 19 min

    En attendant on continue de crever sur terre et tout le monde s’en fout 🙂

  5. Franck

    31 décembre 2019 at 13 h 10 min

    Voyez vous un peu le degré d’avancement de la nasa ! Après 50 ans dans l’espace, on commence à se poser la question d’étudier la cuisson d’un cookie, trop fort ! Mais on ne le mange pas car il est peut être toxique ! Ils nous prennent pas un peu pour des cons sinon ? 🙄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests