Suivez-nous

Tech

Quand des anti-Google prennent des mesures drastiques pour protéger leurs données

Plusieurs internautes s’opposent fermement à l’utilisation des services de Google, ce qui peut rapidement rendre la tâche complexe lorsqu’il s’agit de se rendre sur le web ou de profiter de plusieurs fonctionnalités mises en avant par la firme américaine.

Il y a

le

logo de Google
© Unsplash / Paweł Czerwiński

Si Google s’est imposé dans le secteur de la tech au point d’en devenir un acteur (presque) incontournable, certains utilisateurs ont pris la décision de se passer totalement des services de la firme américaine. Pour eux, il s’agit là de protéger leurs données personnelles et leur vie privée.

En conséquence, cela signifie qu’ils n’utilisent pas le moteur de recherche Google, mais aussi le navigateur Chrome, l’application de messagerie Gmail, les applications Drive, Agenda, Maps, Photos… Certains vont jusqu’à se passer de la plateforme de vidéos YouTube et du système d’exploitation Android.

Google écarté de la vie de certains utilisateurs

Gregory Kelly, un américain de 51 ans, confie au site web Star Tribune qu’il préfère se rendre directement en boutique, à plusieurs kilomètres de chez lui, pour acheter ses céréales préférées plutôt que de les commander sur le site officiel de l’entreprise. Pour lui, Google est très largement en mesure de suivre ses achats et, donc, de savoir ce qu’il commande, là où explique ne pas comprendre « pourquoi Google a besoin de savoir quelles céréales je mange au petit-déjeuner ».

Jim Lantz, un autre utilisateur, confie aussi avoir supprimé peu à peu tous les services de Google de sa vie, après avoir lu de nombreux rapports sur le sujet. Il explique en avoir découvert plus sur la façon dont la firme collectait et traitait les données personnelles de ses utilisateurs, ce qui l’a mené à ne plus utiliser les outils de la firme. Celui-ci explique : « Je ne veux pas donner chaque once de moi-même à Google […] Au moins, je peux leur rendre les choses difficiles ».

Joshua Greenbaum, consultant technologique de 61 ans, indique qu’il a commencé à moins se servir des produits de Google quand il a commencé à voir des publicités apparaître au sein de la messagerie Gmail. Il explique son point de vue : « Avec Gmail, ils reçoivent vos e-mails, avec Android en temps réel et l’utilisation de l’application, avec Maps plus de données de localisation, avec Google Wallet qui peut voir dans vos finances, avec Google Docs votre historique personnel et professionnel, Chrome donne votre historique en ligne, votre emplacement […] J’ai commencé à me demander à quelles autres données pourraient-ils accéder ».

Comme le précise Star Tribune, Google ne communique pas sur le nombre d’utilisateurs qui abandonnent ses services ou suppriment ses applications, si bien qu’il est difficile d’estimer le phénomène et son évolution dans le temps. Néanmoins, il est certain qu’il existe de nombreux défenseurs de la vie privée qui, à titre individuel ou communautaire, tentent de se passer complètement de la firme américaine.

À ce sujet, nous avons dressé une petite liste —évidemment non exhaustive— de services qui se présentent comme des alternatives à ceux lancés par la firme américaine.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

12 Commentaires

12 Commentaires

  1. Jimmy Cram

    29 juillet 2019 at 22 h 02 min

    Ce que ces gens ne savent pas, c’est que même s’ils n’utilisent pas ces applications, Google sait quand même ce qu’ils font (Opérateur télécom déjà et Système d’exploitation Android), il en va de même s’ils ont un OS Apple. Pour ne pas être suivi, utiliser un vieux téléphone des années 2000 avec carte prépayée, c’est la seule solution.

    • Cloom

      30 juillet 2019 at 9 h 10 min

      Il faut donner une pièce d’identité pour obtenir une carte prépayée.donc même combat.

  2. Arno

    30 juillet 2019 at 0 h 01 min

    Heu pardon sur IOS ? Si tu fais une croix sur le moteur de recherche ( je prend Opéra )et le reste , à savoir adresse mail , tu peux échapper à l’hégémonie Google , malheureusement si tu as un android , tu es grillé !

    • Jimmy Cram

      30 juillet 2019 at 8 h 32 min

      Votre opérateur téléphonique sait où vous êtes, donc, solution carte prépayée anonyme

  3. Jbam

    30 juillet 2019 at 7 h 38 min

    Cela fait plus de deux ans que j’ai totalement quitté Google .
    J’utilise LiLO comme moteur de recherche .
    Firefox comme navigateur
    Je suis passé sous IOS pour mon smartphone
    Je me suis pris un nom de domaine avec une adresse e-mail perso
    J’ai un Nas synology pour tout mes documents (stockage , office, keep, photo,…)
    Et bien sûr TOUT mes appareils sont sous VPN

    • Creep

      31 juillet 2019 at 17 h 39 min

      Siri t’espionnes

  4. Nate Ford

    30 juillet 2019 at 10 h 24 min

    Perso j’ai un vpn que j’utilise rarement. J’utilise une bonne partie des services Google moteur de recherche, maps, agenda, music etc
    En général c’est bien foutu et ça me fait gagner un temps précieux. Le temps c’est de l’argent le temps et l’argent économisé me permet de faire plus de chose.
    Bref chacun voit midi à sa porte et perso je n’ai pas a me plaindre de la fuite de données personnelles ou privés.
    En tout cas si Google trouve une manière de mettre en valeur les données que je mets a sa disposition pour moi c’est une échange équitable car si il fallait que j’investisse dans un logiciel mail « sécurisée », un solution gps aussi fiable que maps, un serveur personnel un smartphone sécurisé avec un véritable encryptage militaire et communication protègées et pas une promesse d’un apple système qui a été détourné maintes fois etc il me faudrait y consacrer une bonne partie de mon budget loisirs

  5. Octopus

    30 juillet 2019 at 11 h 22 min

    Si il n’y avait que ggle qui pistait nos données, je dirais « bon çà va ».
    Mais en fait tout ce qui peut nous pister le fait, à partir du moment où on utilise
    un moyen de communication quel qu’il soit, par air par fil….(par la pensée ?)
    Tient, je ne connaissait pas lilo (à part le boot Linux remplacé par grub depuis).
    Alors j’ai voulu voir, résultat:
    Une appli Android à installer, déjà.Bon on peut s’en servir direct sur le net comme
    ggle, qwant, duckduck.Mais pourquoi une appli ?
    Et puis bam: « ce site utilise des cookies » !! Pour quoi faire ? Haa pour garder une
    trace de notre visite…Ben voyons !
    Alors quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse comme disait l’autre « Si vous y goûter, vous êtes cuit »

    • InstantT

      30 juillet 2019 at 18 h 06 min

      Votre banquier sait comment vous vivez !

  6. InstantT

    30 juillet 2019 at 18 h 07 min

    Votre banquier sait comment vous vivez !

  7. fred13180

    31 juillet 2019 at 13 h 23 min

    Ma solution :
    – IOS
    – Cloudflare
    – Nom de domaine perso + adresse mail perso
    – Nextcloud : Mail, Agenda, Contact, fichiers dans le cloud, … + outil de synchro sur PC
    – Brave browser
    – Qwant
    – Désactivation de tous les tracking Google dans les paramètres de confidentialité Google

    Le seul service Google que je continue à utiliser : Google Maps car c’est le seul à proposer les fonctions streetview, les itinéraires pour vélo, … Bref le plus complet.

    Avec ça, je suis déjà plus tranquille ! 😉

    • Creep

      31 juillet 2019 at 17 h 43 min

      Attention Siri t’espionnes aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests