Connect with us

Actualités

Que faut-il prendre en compte au moment de choisir sa mutuelle santé ?

Parmi les assurances disponibles en France, celle dans la santé est certainement l’une des plus utilisées dans l’Hexagone. Si les frais médicaux de base sont plutôt bien couverts par la Sécurité Sociale, d’autres (souvent parmi les plus coûteux) ne le sont malheureusement pas.

Il y a

le

mutuelle

C’est donc la mutuelle qui prend le relai pour compenser le manque de remboursement sur certaines opérations : en cas d’hospitalisation par exemple, pour changer de lunettes, etc. C’est souvent lorsque l’on en a besoin que l’on se penche véritablement sur la question. Or, c’est en anticipant que l’on obtient les meilleures conditions.

Pour souscrire à une mutuelle qui corresponde au mieux à ses besoins, voici quelques précieux conseils qu’il vaut mieux garder à l’esprit.

Estimez les secteurs qui vous concernent

Le coût d’une mutuelle santé dépend essentiellement des secteurs qu’elle couvre. Ci-dessous, les principaux actes qui peuvent être remboursés au delà du minimum de la Sécurité Sociale :

  • Les soins médicaux pour les consultations de spécialistes avec dépassements
  • L’hospitalisation avec séjour en clinique privée pour les meilleures couvertures
  • L’optique (examens, verres, montures et lentilles)
  • Le dentaire (caries, détartrage, orthodontie, détartrage)

Le plafond de remboursement et les délais de carence de chacun de ces secteurs vont largement déterminer le coût total de votre contrat d’assurance.

D’autres secteurs peuvent aussi peser dans la balance. Il s’agit notamment des cures thermales, de l’assistance à domicile pour les seniors ou en cas d’invalidité ou encore des médecines douces. L’homéopathie, par exemple, est actuellement remboursée à hauteur de 30% par le régime général. Il n’est pas exclu qu’en Février 2019, elle devienne totalement dé-remboursée. Les mutuelles proposent déjà des options pour une meilleure couverture sur ces soins alternatifs.

Pour trouver la formule adaptée, le plus simple est de faire jouer la concurrence en utilisant un comparateur en ligne, comme lecomparateurassurance.com. En quelques clics vous avez la possibilité de comparer les devis de plusieurs mutuelles selon les critères que vous avez définis. La disponibilité de ces services auprès du public profite directement aux assurés, les assureurs faisant ainsi des efforts pour se montrer compétitifs.

Evaluez votre mutuelle d’entreprise

Vous êtes couvert par votre mutuelle d’entreprise ? C’est une bonne chose mais cela ne signifie pas pour autant que cette assurance corresponde spécifiquement à vos besoins. Au besoin vous pouvez souscrire en complément à une sur-complémentaire. Ces contrats spécifiques sont « sur-mesure ».

Les prix de ces assurances sont généralement un peu plus élevés que les formules « tout en un » et les délais de carence plus longs. Cela peut toutefois constituer une option intéressante si les soins que vous prévoyez n’ont pas de caractère d’urgence.

Vous n’êtes pas satisfait de votre mutuelle ?

Vous pouvez résilier votre mutuelle santé durant la période de résiliation. Cette période vous est communiquée par l’assurance dans un délai allant de 3 mois avant à 15 jours de la date butoir. Si l’assureur omet de vous avertir avant les 15 derniers jours, la période de résiliation est prolongée de 20 jours à date de son courrier.

Si vous ne recevez aucun courrier, vous êtes libre de résilier à tout moment sans pénalité. Ces dispositions sont rendues possibles par la Loi Chatel. Notez que si vous souscrivez à une nouvelle assurance, le nouvel assureur peut prendre en charge les démarches de résiliation.

Plusieurs événements ouvrent droit à la résiliation :

  • un déménagement
  • une naissance
  • un divorce ou un mariage
  • un changement de profession
  • la cessation d’une activité professionnelle
  • la retraite

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests