Connect with us

Réseaux sociaux

Quel avenir pour le bouton « j’aime » de Twitter ?

Vous avez entendu dire que Twitter souhaitait supprimer son bouton « like » ? Rassurez-vous, ce n’est pas près d’arriver. Du moins… Pas tout de suite.

Il y a

le

Twitter
Ⓒ TechCrunch

Cela a beau durer depuis maintenant 3 ans, on ne s’y fera donc jamais. Depuis le jour où la firme à l’oiseau bleu a choisi de dire adieu à la fameuse étoile pour cet affreux coeur rouge, c’est toute la toile qui sursaute dès que Twitter souhaite apporter des changements à l’une des fonctionnalités phares de son réseau social. Pas étonnant, tant on connaît l’appétence de l’entreprise pour les choix stratégiques décevant la majorité de ses utilisateurs, comme lorsqu’elle a décidé de ne plus afficher le feed par ordre chronologique il y a quelques mois de cela.

Effet papillon…

On comprend donc aisément pourquoi c’est tout Internet qui s’est enflammé en ce début de semaine lorsque Jack Dorsey -le fondateur de Twitter– a exprimé son désintérêt profond pour le fameux bouton 💚 lors d’un événement organisé par la société dont il est redevenu le CEO en 2015. Une phrase qui aura fait blêmir un nombre incalculable d’utilisateurs. Pas étonnant quand on connaît les nombreuses études sur le phénomène psychologique à l’origine de ce geste machinal qui en dit si long sur le comportement des utilisateurs… Mais rassurez-vous, son sort ne devrait pas être scellé de si tôt. Imaginez comment les annonceurs (gagne-pain majeur de Twitter) auraient pu digérer la nouvelle !

> Lire aussi :  Donald Trump lance un avertissement pour Google, Facebook et Twitter

… ou pas !

Tout juste rentable depuis cette année (rappelons qu’elle a été créée il y a 12 ans), c’est via son CMO Brandon Borrman que l’entreprise a confirmé n’avoir absolument aucun projet visant à supprimer le bouton like dans sa roadmap pour le moment. Les internautes pourront donc continuer à montrer leur soutien à leurs amis ou à identifier leurs tweets préférés sans problème jusqu’à nouvel ordre depuis leur smartphone ou leur ordinateur. Tant pis pour les accros !

Ah, et, au fait… Non, on ne peut toujours pas éditer un tweet nativement. Pas la peine de poser la question.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests