Connect with us

Internet

Quels sont les 10 services tech qui ont disparu en 2018 ?

Chaque année, plusieurs projets technologiques disparaissent de la circulation, majoritairement à cause de leur manque de succès, mais pas seulement. Tour d’horizon des produits tech auquel les entreprises ont mis fin en 2018.

Il y a

le

Ordinateur services tech

Google+

Si le service lancé en 2011 n’était peu très peu utilisé, c’est en 2018 que Google a mis fin à son agonie après avoir découvert une large faille de sécurité. En effet, les informations personnelles telles que le nom, le prénom, l’adresse email ainsi que les photos de profil de 500 000 utilisateurs auraient été exposées à des tiers. L’entreprise a donc annoncé la fermeture de son réseau social en octobre avant que celle-ci n’ait finalement lieu il y a quelques semaines à cause d’une autre faille.

Google Plus fermeture

Otto

Lancé par Uber en 2016, Otto était la division dédiée aux camions électriques de l’entreprise. Le programme avait déjà été arrêté plusieurs mois avant que la firme n’annonce officiellement sa fin pour se focaliser seulement sur les voitures autonomes. Pour rappel, cette division était la cible de nombreuses controverses liées à Anthony Levandowski, ancien directeur de l’ingénierie chez Waymo (Google). Celui-ci a été accusé d’avoir volé de nombreux secrets industriels à la filiale avant de monter sa propre société de camions autonomes en 2016, avant qu’elle ne soit rachetée par Uber en 2016 pour 680 millions de dollars.

Uber Otto

Apple Music Connect

En 2015, Apple a voulu se lancer sur le marché des réseaux sociaux, une plateforme censée rapprocher les groupes musicaux de leur public en leur permettant de communiquer directement. Néanmoins, Apple Music Connect n’aura jamais eu le succès escompté, si bien que la marque à la pomme a discrètement annoncé sa fermeture durant le mois de décembre 2018.

Apple Music Connect

Google Allo

Lancé en 2015, Google Allo était un service de messagerie incluant l’assistant vocal de la firme. Une fois de plus, le succès n’a pas été au rendez-vous puisque les utilisateurs n’ont pas adhéré à la plateforme. Il y a un mois, Google a donc officialisé sa fermeture en précisant qu’il se focaliserait sur Messages, un service avec un meilleur potentiel car il rassemble plus de 175 millions d’utilisateurs.

Google Allo fermeture

Snapcash

C’est un fait, Snapchat a eu beaucoup de mal à définir un modèle économique dans les années qui ont suivi sa création. Par conséquent, le réseau social au fantôme jaune a eu l’idée de s’associer à SquareCash, une plateforme qui permet de faire des micro-paiements via email, pour proposer un service de paiement baptisé Snapcash. Seulement, plusieurs plateformes concurrentes, à l’exemple de Facebook, proposaient des fonctionnalités similaires, ce qui a contribué à l’échec de Snapcash, dont la fin a été annoncée durant l’été 2018.

Apple AirPort

Apparues en 1999, les bornes AirPort ont été commercialisées pendant près de 10 ans, jusqu’à ce qu’Apple arrête la gamme, soit AirPort Express, AirPort Extreme et Time Capsule, durant le printemps dernier. En effet, il semblerait que la firme ait souhaité se focaliser sur des produits pouvant générer plus de revenus.

Apple Airport

Musical.ly

Lancé en 2014, Musical.ly est peut-être le seul service de cette liste qui n’a été stoppé car il ne suscitait pas assez d’intérêt de la part des utilisateurs. En effet, la plateforme de partage musical a été rachetée par Bytedance pour un milliard de dollars l’an dernier, avant d’être intégrée à Tik Tok, une application qui séduit de nombreux adolescents depuis plusieurs mois. En octobre, le chinois Bytedance était la jeune pousse la plus valorisée au monde.

Musical.ly

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests