Suivez-nous

Smartphones

Qui est Vivo, la nouvelle marque de smartphones qui bouscule le marché ?

En cette fin d’année 2020, vous avez certainement entendu parler de la marque Vivo. Tout juste débarqué en France, le constructeur de smartphones n’en est pas à son coup d’essai. Très présent en Asie, il se classe parmi les cinq plus gros vendeurs de smartphones au monde. Voici son histoire.

Il y a

  

le

 
vivo dossier
© Vivo

Avant de découvrir le Vivo X51 5G, premier smartphone équipé d’un gimbal, vous n’aviez peut-être jamais entendu parler de Vivo. Et c’est normal. Le 5ème constructeur mondial de smartphones a pour le moment concentré ses efforts sur ses terres.

La marque chinoise, très présente en Asie (et plus récemment en Amérique du Sud) a souhaité prendre son temps pour partir à la conquête de l’Europe. Présente en France depuis le mois d’octobre 2020, Vivo s’appuie sur son credo « faire les bonnes choses, faire les choses bien » pour s’octroyer une place de choix sur un marché ultra-compétitif.

Mais avant de nous intéresser plus en détails à la gamme de lancement de Vivo en France, revenons sur l’histoire et la philosophie de cette marque innovante. Marque qui améliore votre quotidien depuis des années sans que vous ne le sachiez vraiment. Patience, vous allez vite comprendre.

Un peu d’histoire

À l’origine, Vivo faisait partie du groupe chinois BBK, fondé en 1995. À l’époque, le groupe est composé de trois divisions : BBK Telecommunications, BBK Audio/Video et BBK Education/Electronics. À la fin des années 90, la première branche s’illustre déjà dans le domaine de la téléphonie puisqu’il est le premier vendeur de téléphones fixes en Chine.

En 2001, le groupe décide de se scinder en trois entités distinctes. De 2001 à 2011, BBK Telecommunications, BBK Audio/Video et BBK Education/Electronics œuvrent donc en toute autonomie. En 2003, BBK Telecommunications entre sur le marché des téléphones mobiles.

En 2011, tout change. Si BBK Education/Electronics conserve son appellation, BBK Audio/Video devient Oppo et BBK Telecommunications devient Vivo. C’est donc en 2011 que Vivo prend son envol.

En 2017, la marque atteint les 100 millions de smartphones vendus chaque année et se classe parmi les plus grands constructeurs mondiaux. En 2020, Vivo se classe 5ème plus gros vendeurs de smartphones dans le monde alors qu’il n’est réellement implanté qu’en Asie.

vivo france

Une partie de l’équipe de Vivo Europe © Vivo

2020 représente donc une année charnière pour Vivo. Le constructeur se lance sur le marché européen et français. La marque mise sur une approche locale adaptée à chaque culture.

Vivo France s’est donc implanté à Boulogne-Billancourt et compte pour l’heure une vingtaine d’employés. Tous sont des experts de leur domaine et ont travaillé par le passé pour de grands noms du marché des smartphones. Parmi eux, on retrouve des anciens de chez Huawei, Honor, Samsung ou encore Nokia. Tous sont motivés par le même credo « Penser global, agir local ».

La philosophie Vivo

Pour comprendre l’arrivée tardive de Vivo, il faut s’intéresser à sa philosophie. Le constructeur a basé son travail sur le Ben Fen, expression chinoise que l’on ne peut vraiment traduire en un seul terme dans la langue de Molière. Ainsi, Vivo parle de « faire les bonnes choses, faire les choses bien ».

Pas question donc pour la marque de se lancer dans une course effrénée contre les concurrents, en témoigne son entrée récente sur le marché français.

Chez Vivo, pas de précipitation, on prend son temps. Le temps de réfléchir à ce qui répondra le mieux aux attentes des consommateurs. Le temps d’étudier, analyser, assimiler les attentes de chaque pays, en prenant en compte les nuances des différentes cultures. Le temps de concevoir une gamme de produits qui répondra au mieux à leurs attentes.

vivo philosophie

© Vivo

Symbole de cette philosophie : FunTouch OS. Vivo a totalement repensé le logiciel intégré à ses smartphones pour qu’il réponde aux attentes des utilisateurs européens. FunTouch OS se base sur Android et se distingue donc par une interface épurée, minimaliste et des fonctions de personnalisation pertinentes.

Vous ne trouverez aucune application pré-installée (à l’exception de trois petites appli maison) et pourrez profiter des applications Google. En rapprochant FunTouch OS d’une version quasiment pure d’Android, Vivo voit juste et s’adapte aux exigences des consommateurs européens. Un smartphone Vivo français n’a absolument rien à voir avec un modèle chinois.

Vivo, une marque innovante

Son succès, Vivo le doit avant tout à son attrait pour l’innovation. Sa branche R&D compte 10 000 employés dans le monde répartis dans 9 centres (DongGuan, Shenzhen, Nanjing, Shanghai, Pékin, Hangzhou, Taipei, Tokyo et San Diego). Dans les années à venir, la marque prévoit de recruter 5 000 nouveaux employés en R&D.

Afin de répondre à ses standards d’innovation, Vivo dispose de ses propres usines. Au total, cinq centres de production basés en Inde, au Bangladesh, en Indonésie, à Dongguan et Chongqing sont chargés d’assembler les millions de smartphones vendus chaque mois.

vivo x51 gimbal

Structure du gimbal intégré au Vivo X51 5G© Vivo

Pour démontrer tout son potentiel, le constructeur présente chaque année un concept-phone (à la manière des concept-cars des marques automobiles) regroupant le nec plus ultra de ses dernières innovations. Baptisés Apex, ces smartphones futuristes sont de véritables vitrines technologiques et laissent entrevoir les contours des smartphones de demain. Le Vivo Apex 2020, dernier concept en date, regroupe par exemple des technologies telles qu’un écran plongeant à 120° sur les bordures, des tranches entièrement tactiles éliminant ainsi tout bouton physique et tout port, un capteur photo sous l’écran ou encore un système de recharge sans fil ultra rapide.

Vivo Apex 2020 / © Vivo

Vivo Apex 2020 / © Vivo

Cela vous fait rêver ? Un peu de patience, il ne fait aucun doute que ces innovations signées Vivo se retrouveront bientôt chez la plupart des constructeurs.

Car, vous ne le savez peut-être pas, mais le smartphone que vous avez dans votre poche embarque déjà bon nombres d’innovations créées par Vivo. Le premier modèle avec système Hi-Fi intégré ? C’est Vivo. Le lecteur d’empreintes sous l’écran ? Encore Vivo. La caméra pop-up ? C’est aussi Vivo.

Vivo en quelques chiffres

Cela vous paraîtra sans doute fou, mais Vivo se classe parmi les meilleurs vendeurs de smartphones au monde. Cette année, il se positionne comme le numéro 5 mondial derrière des noms que vous connaissez bien : Samsung, Apple ou encore Huawei.

© Vivo

Vivo, c’est 370 millions d’utilisateurs dans le monde, dont la majeure partie se situent en Asie. La marque séduit presque autant les hommes que les femmes tous âges confondus. En 2019, Vivo a écoulé pas moins de 110 millions de smartphones dans le monde (chiffres IDC au 22 juin 2020).

Au 3ème trimestre 2020, Vivo a vendu 31,8 millions de smartphones dans le monde (chiffres Canalys), soit 6% de plus que l’année dernière et ce malgré la crise sanitaire mondiale. Il conserve ainsi sa 5ème place sur le marché mondial du smartphone avec une part de marché de 9,1%. Et le constructeur vient à peine de poser ses valises en Europe !

Les smartphones Vivo disponibles en France

Pour son arrivée en France, Vivo souhaitait proposer une gamme simple, claire, avec un modèle de smartphones pour tous les budgets.

test vivo x51 module photo

© Presse-citron.net

Ainsi, le Vivo X51 5G fait figure de modèle phare. Pour marquer le coup, Vivo inaugure une nouvelle technologie : le X51 5G est le premier smartphone intégrant un gimbal dans son module photo. Cette innovation permet au X51 5G de se montrer particulièrement doué en photographie et en vidéo

Test du Vivo X51 5G : Vivo déstabilise le marché français

Proposé à 799 euros, il incarne donc le très haut de gamme de la marque, mais reste accessible en 2020, la plupart des modèles premium dépassant la barre des 1000 euros.

vivo y70 performances

© Vivo

Le reste de la gamme se constitue des modèles Y, plus abordables mais tout aussi intéressants. Le Vivo Y70, vendu 279 euros, se distingue par sa puissance, son écran, son autonomie et son système de recharge ultra-rapide (Flash Charge 2.0).

5 raisons d’acheter le Vivo Y70

Le Vivo Y20S, lui, est proposé à 199 euros et intègre une énorme batterie de 5000 mAh promettant une excellente autonomie. Il embarque lui aussi un système de recharge rapide Flash Charge.

Enfin, le Vivo Y11S permet de faire ses premiers pas dans l’univers Vivo pour un prix très abordable. Proposé à 169 euros, il embarque lui aussi une belle batterie de 5000 mAh et un écran Halo FullView immersif, le tout dans un design léché.

Vivo c’est aussi de l’audio

Pour accompagner ses quatre smartphones, Vivo propose également deux produits audio. Les TWS Neo (130 euros) sont des écouteurs true wireless adaptés à une utilisation quotidienne. Ils promettent une excellente qualité de son (prise en charge des codecs aptX Adaptive), un temps de latence réduit ainsi qu’une excellente connectivité grâce au bluetooth 5.2.

Les Wireless S (pour le moment indisponibles en France) sont des écouteurs avec tour de cou pensés pour le sport. Leur particularité : ils sont certifiés Hi-Res et promettent donc une qualité de son remarquable. Cerise sur le gâteau, une recharge de 5 minutes permet de gagner 4 heures d’écoute ou d’appels téléphoniques.

vivo tws neo

Les TWS Neo © Vivo

Voilà, vous connaissez désormais l’histoire de Vivo. Ce nouvel acteur du marché des smartphones n’en est qu’à ses débuts en France, mais il ne fait aucun doute qu’il dispose d’atouts non négligeables pour se faire une place parmi les références.

Et vous n’avez pas fini d’entendre parler de cette toute nouvelle marque. Très engagée dans les évènements sportifs, elle sera l’un des sponsors du prochain Euro de football (qui se déroulera un peu partout en Europe pour la première fois de son histoire) ainsi que la prochaine Coupe du Monde !

13 Commentaires

13 Commentaires

  1. Citoyens Français

    22 novembre 2020 at 3 h 23 min

    Vous racontez des conneries, c’est invraissemblable d’écrire des choses inexactes. La marque Vivo est dusponibke en France depuis au moins 2014 et non 202p, comme indiqué dans cet article.
    Elle a commencé par le très bas de gamme. Bouygues Telecom est un fervent revendeur de la marque.
    L’opérateur utilisait même des appareils de la marque dans son service après vente. En effet, pendant la période de réparation, un téléphone Vivo est prêté aux clients.

    • Romain

      23 novembre 2020 at 7 h 05 min

      Bonjour,

      Toutes les informations de cet article sont le résultat de plusieurs entretiens avec les cadres de Vivo France.

      Bonne journée.

    • Octacore

      23 novembre 2020 at 10 h 21 min

      Il n’y a jamais eu de produit VIVO chez Bouygues Telecom, tu dois confondre avec une autre marque… Ou alors est-ce que tu as la preuve de ce que tu avances ? Si c’était le cas on pourrait en trouver des traces sur le web, je n’ai rien vu perso.

  2. Moryeen

    22 novembre 2020 at 7 h 33 min

    Mais de quand date cet article ???
    De 2015 ?

  3. Girard Alain

    22 novembre 2020 at 9 h 43 min

    Au 3ème trimestre 2020, Vivo a vendu 31,8 millions de smartphones dans le monde, en 2019 110 millions ?
    Comment cela peut représenter 6% de plus ?

    • Romain

      23 novembre 2020 at 7 h 08 min

      Bonjour,

      Les 31,8 millions représentent les ventes sur le 3e trimestre. Les 110 millions les ventes sur toute l’année 2019.

    • Axen

      23 novembre 2020 at 10 h 19 min

      Si je comprends bien c’est 31.8 millions au 3e trimestre 2020 donc 6% d’augmentation par rapport au 3e trimestre 2019. 110 millions c’est sur toute l’année 2019 complète.

  4. Patrice

    22 novembre 2020 at 18 h 58 min

    Bonjour,
    Est-ce que quelqu’un s’inquiète du DAS des smartphones Vivo ? A quel niveau sont-ils ?

    • Romain

      23 novembre 2020 at 7 h 10 min

      Bonjour,

      Vous pouvez trouver ces informations sur le site officiel de la marque. Sachez juste que si les smartphones sont disponibles sur le marché c’est qu’ils respectent obligatoirement les limitations imposées par l’Europe.

      Bonne journée

  5. Ben

    22 novembre 2020 at 20 h 22 min

    Très intéressant ce petit retour à l’histoire

    • Romain Vitt

      23 novembre 2020 at 12 h 58 min

      Merci Ben 🙂

  6. jacques

    23 novembre 2020 at 11 h 50 min

    J’ai regardé même pas ip68 pour du « haut de gamme »

  7. kdz

    23 novembre 2020 at 14 h 12 min

    Ce serait sympas de clairement signaler en début d’article que c’est un partenariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *